Centre-Val de Loire : ce qu'il faut retenir du 1er tour des départementales

© FTV
© FTV

[MAJ 24/03/15,11:47, suite rectification préfecture Indre] Un électeur sur deux est allé aux urnes lors du premier tour des départementales. Score du Front national, situation délicate de la gauche dans l'Indre-et-Loire et du Cher. On fait le point dans les six départements du Centre-Val de Loire.

Par ET (avec AFP)

# Un électeur sur deux a voté

Les électeurs ont déjoué les pronostics dimanche en se rendant aux urnes. Au niveau national, la participation s'élève à 50,6 % selon une estimation Ipsos / Sopra Steria pour France Télévisions. En région Centre-Val de Loire, le taux de participation est de 50,85 %.

En région Centre-Val de Loire, le mauvais élève est l'Eure-et-Loir, avec 51,43 % d'abstention parmi les électeurs inscrits, suivi du Loiret (50,02 %).

Avec 46,58 % de taux d'abstention, le Loir-et-Cher est le département qui s'est le plus déplacé déplacé dans la région Centre-Val de Loire pour ce premier tour des départementales.

# Le Front national au second tour dans un canton sur deux

Le parti de Marine Le Pen est parvenu à se qualifier pour le second tour dans plus de la moitié des 102 cantons de la région. C'est dans le Loiret que le Front national sera particulièrement présent dimanche. Le parti frontiste est qualifié pour le second tour dans 16 des 21 cantons toujours disputés. Il participera à trois triangulaires.

En Eure-et-Loir, le Front National sera présent au second tour dans huit duels (sept contre la droite, un seul contre la gauche) et trois triangulaires. Dans le Cher, le FN est parvenu à se qualifier pour le second tour dans 13 cantons (dont quatre triangulaires), 8 cantons sur 13 dans l'Indre. Dans le Loir-et-Cher, le parti sera présent dans onze des quinze cantons encore en jeu.

# La gauche en difficulté dans l'Indre-et-Loire et le Cher

En Indre-et-Loire, la majorité socialiste sortante est en grande difficulté. A l'échelle du département, les binômes investis du Parti socialiste recueillent 21,2 % des suffrages contre 35,6 % pour les binômes d'union de la droite. Dans le canton de Monts, ancien fief de la ministre de la Santé Marisol Touraine, le binôme PS n'arrive qu'en deuxième position (23,5 %). Quant au président PS sortant du conseil général, Frédéric Thomas, il est en ballottage défavorable (30,21 %) sur son canton de Tours 1.

Dans le Cher, aucun binôme ne l'a emporté au 1er tour dans les 19 cantons. La majorité de gauche sortante peut encore espérer l'emporter dans 10 cantons, mais le second tour sera très serré pour elle dans quatre cantons. 

Dans les autres départements, la droite devrait confirmer sa position majoritaire au sein des assemblées départementales. A noter les résultats du Loir-et-Cher : deux cantons sur deux emportés par la droite, dès le premier tour (dont le binôme du président UDI sortant Maurice Leroy, à Montoire-sur-le-Loir).

► Retrouvez notre carte interactive des RESULTATS en Centre-Val de Loire (cliquez sur un département, puis sur un canton) :
Ce contenu n'est plus disponible

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus