• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Manuel Valls appelé à la rescousse en Indre-et-Loire

A quelques jours des scrutins départementaux, Manuel Valls tente de mobiliser l'électorat de gauche. / © MaxPPP
A quelques jours des scrutins départementaux, Manuel Valls tente de mobiliser l'électorat de gauche. / © MaxPPP

En Indre-et-Loire, où le conseil départemental pourrait bien basculer à droite dimanche soir, gauche et droite multiplient réunions et meetings pour tenter de mobiliser les électeurs. A gauche, on a appelé le Premier Ministre M.Valls à la rescousse. Il est attendu ce soir dans la cité tourangelle. 

Par Ch.L/F.Leroy

On peut dire qu’on a sorti l’artillerie lourde avec le soldat Valls pour tenter de ralentir le mouvement de balancier à droite. Car l’Indre-et-Loire est un fief historique de gauche.  Les électeurs lui ont déjà coupé les mains avec la mairie de Tours ; et ils se pourraient bien qu’ils lui coupent la tête maintenant avec le conseil départemental. La venue du très médiatique Manuel Valls changera-t-elle la donne ? Impossible d’y répondre, mais on sait en politique que le phénomène de cristallisation, c'est-à-dire de choix, se fait plusieurs semaines à l’avance pour les électeurs…

La droite anticipe une victoire éventuelle

Pendant ce temps, à droite, on discute aussi. Sur le ni-ni pour l’UMP ; à propos du front républicain contre le FN à l’UDI. Mais aussi au sujet de la présidence du conseil départemental en cas de victoire. Et à ce petit jeu, il y a déjà deux candidats qui se profilent : Pierre Louault, élu Lochois et chef de file de l’opposition départementale et Jean-Yves Couteau. Tout aussi expérimenté mais qui a l’avantage d’être un proche de Philippe Briand, lui-même ami de ....Nicolas Sarkozy.

Franck Leroy

CARTE INTERACTIVE : les résultats du 1er tour des élections départementales en Indre-et-Loire
Ce contenu n'est plus disponible



A lire aussi

Sur le même sujet

L'accordéoniste de Pierre Perret vous joue une chanson

Les + Lus