Radiotélescope de Nançay : les 50 ans d'une star

Radiotélescope de Nançay / © Pascale Mollard AFP
Radiotélescope de Nançay / © Pascale Mollard AFP

Au coeur de la Solognote se cache depuis plus de 50 ans la station de radioastronomie de Nançay (Cher) qui traque jour et nuit les comètes, ausculte les étoiles en fin de vie grâce notamment au grand radiotélescope, inauguré il y a 50 ans par le Général de Gaulle. 

Par Ch.L avec AFP

C'était alors le plus grand radiotélescope du monde. Il est encore numéro quatre mondial.  Actuellement, la moitié de son temps est dédiée à l'observation des pulsars, ces étoiles en fin de vie, très petites et très compactes qui tournent sur elles-mêmes à très grande vitesse. "Nous recherchons des petites perturbations dans la régularité de l'horloge que constitue un pulsar", indique Ismaël Cognard, chercheur CNRS à l'Université d'Orléans. L'espoir est d'arriver à détecter les fameuses ondes gravitationnelles qui auraient été générées au moment du Big Bang, il y a 13,8 milliards d'années.  

Remonter aux origines du cosmos

 / © F3 Centre-Val de Loire Inaugurée en 1956, la station commence par accueillir un radiotélescope solaire dont les 47 antennes paraboliques en réseau permettent d'étudier l'activité du Soleil et notamment les phénomènes d'accélération de particules à la surface de l'astre. Le grand radiotélescope décimétrique, inauguré neuf ans plus tard, reçoit des longueurs d'ondes entre 8 et 30 centimètres. A l'extrémité d'un vaste terrain, un immense miroir orientable de 200 mètres sur 40, installé sur des pylônes, réfléchit les ondes célestes vers un miroir sphérique de 300 mètres sur 35 situé à l'autre bout. Celui-ci les concentre et les renvoie à son tour vers un chariot récepteur placé au centre. Les ondes sont transformées en signaux électriques qui sont ensuite enregistrés par le laboratoire voisin. 

Passé, présent et futur de la radioastronomie se côtoient à travers différents instruments répartis sur ce vaste site préservé des ondes de la modernité et où l'usage du téléphone portable est banni. ►Suivez le guide 
Planétarium de Nançay

 

Sur le même sujet

Les + Lus