Un pasteur orléanais en désaccord avec la bénédiction des homosexuels

L'Eglise protestante unie de France s'est prononcée dimanche en faveur de la bénédiction des couples homosexuels. Une décision dans laquelle ne se reconnaît pas le pasteur Guillaume de Clermont, à Orléans. 

Guillaume de Clermont est pasteur depuis 2007 à Orléans. Il est profond désaccord avec la décision prise ce week-end par son Eglise d'accorder une bénédiction aux couples homosexuels.

Pour contester cette décision, il s'appuie sur la Bible. "Il y a une contradiction à bénir ces couples alors que, dans les textes bibliques, c'est l'altérité sexuelle, un homme, une femme, qui est inscrite", argue le pasteur. 

Guillaume de Clermont vit probablement la crise pastorale la plus difficile depuis sa nomination de pasteur. Déstabilisé, blessé même, il redoute que cette décision ne fasse partir nombre de croyants. C'est déjà le cas dans la communauté protestante orléanaise qui compte un millier de fidèles. 

Reste que cette bénédiction n'est ni un droit ni une obligation. En particulier, "elle ne s'impose à aucune paroisse" a pris soin de préciser, l'Eglise protestante unie de France (EPUdf) à l'issue de son vote. 

video : reportage à  Orléans (propos recueillis pas B.Dufay et A.Heudes)