Cet article date de plus de 4 ans

580 migrants de la jungle de Calais bientôt en Centre-Val de Loire

L'évacuation de la jungle de Calais a débuté ce matin, lundi 24 octobre et devrait se poursuivre pendant plusieurs jours. 580 réfugiés sont attendus dans la région Centre-Val de Loire, dont 120 dans le Loiret. 
© Francois Lo Presti
La première étape de l'évacuation de la "jungle" de Calais, a débuté aujourd'hui à 8 h00. 6 400 à 8 150 migrants vont être rapatriés dans des centres d'accueil et d'orientation dans toute la France. 580 d'entre eux seront accueillis dans les six départements de la région Centre-Val de Loire. Selon nos confrères de la République du Centre, « probablement 120 migrants (avec une hypothèse haute de 170) seraient accueillis dans le seul département du Loiret. »

60 personnes hébergées à Blois


Si la date d'arrivée des réfugiés dans les différents départements de la région reste encore inconnue, la préfecture de Loir-et-Cher a décidé de mettre à disposition 15 logements, situés dans le centre-ville de Blois, en vue de l'accueil de 60 personnes présentes à Calais. Elle précise «qu'un accompagnement social des personnes de la Lande de Calais est prévu, identique à celui qui a été mis en place dans le premier centre d'accueil et d'orientation (NLDR : à Blois). Depuis son ouverture il y a un an, ce dernier n'a généré aucun trouble à l'ordre public.»
Depuis le début de la crise, environ 250 migrants ont déjà été accueillis en Centre-Val de Loire et deux tiers d'entre eux auraient fait une demande d'asile.

>>> lire aussi : "Jungle" de Calais : qu'est-ce qui attend les migrants évacués ?
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
region centre-val de loire politique fusion des régions réforme territoriale migrants société immigration