• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Agriculture : le blé “raisonné” comme débouché pour 70 exploitants agricoles de la région Centre Val de Loire

contrainte écologique contre revenu garanti avec le blé CRC / © Théophile Mbaka
contrainte écologique contre revenu garanti avec le blé CRC / © Théophile Mbaka

La Culture Raisonnée Controlée (CRC) intéresse les céréaliers de la région Centre-Val de Loire. Un marché contraignant pour la culture avec un débouché assuré à long terme.

Par Nathanael Lemaire

Pour répondre à l'émergence d'une demande de produits agricoles de plus en plus "propre" de la part des consommateurs, l'industrie agroalimentaire invente "l'agriculture raisonnée". Une terminologie qui permet de concurrencer le bio sans en avoir les contraintes. 

Une appellation qui atteint aussi le secteur céréalier avec le blé CRC (Culture Raisonnée Contrôlée).
 

Le blé CRC dans la région

En région Centre-Val de Loire, 70 agriculteurs se sont lancés dans une production de ce blé certifié sur l'ensemble de la filiére (3 000 en France,400 tonnes de blé). Une certification de conformité de produit qui offre un débouché pour 3 années vers une célèbre chaîne de fast-food américaine soucieuse de "verdir" son image auprès de sa clientèle.

Pour respecter la norme NFV30-001, glyphosate et insecticide de stockage sont interdits. Par contre, les produits phytosanitaire et pesticides sont autorisés sous contrôle et dans une limite raisonnable. 

Exemple avec l'exploitation de la coopérative de Boisseaux 



La norme CRC en détails 

Sur le même sujet

"BatOloire" : le transport atypique de l'été à Orléans

Les + Lus