• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Une chambre truffée d'erreurs médicales à l'hôpital de Châteauroux

Un faux patient, mais de vraies erreurs à détecter pour le personnel soignant. / © France 3 Centre-Val de Loire
Un faux patient, mais de vraies erreurs à détecter pour le personnel soignant. / © France 3 Centre-Val de Loire

L'unité Risque et Qualité du centre hospitalier de Châteauroux a recréé une chambre fictive, pleine de petites erreurs. Un atelier qui rappelle aux soignants que leur vigilance est primordiale pour éviter les erreurs médicales.

Par JT

Marcel Rambillet, 82 ans, est un patient tout ce qu'il y a de plus fictif. Mais le mannequin est installé dans une chambre pleine d'erreurs médicales qui elles, sont bien réelles.
Sur son plateau repas par exemple, il y a du miel, alors que son dossier stipule qu'il est diabétique...

Dans cette "chambre des erreurs" installée pour la semaine par l'unité Risques et Qualité du centre hospitalier de Châteauroux, une vingtaine de dysfonctionnements doivent être repérés par le personnel soignant.

 

Vigilance de tous les instants

"Ça fait un rappel de vigilance, explique Julie Devaulan-Chabenat, une auxiliaire de puériculture qui participe à l'atelier. Même si on a du boulot, même si on n'a pas le temps parfois, il faut quand même faire attention, être attentif à de petites choses sur lesquelles on ne peut pas se tromper ..."

Chaque année, 900 incidents sont signalés dans cet établissement. Peu de cas sont gaves, mais tous sont analysés par la commission des relations avec les usagers, qui se réunit une fois par trimestre pour discuter des dossiers les plus sensibles.

En France, 450.000 erreurs médicales sont recensées chaque année, elles représentent 1% de la totalité des actes médicaux.

►Voir le reportage

Une "chambre des erreurs" à l'hôpital de Châteauroux
Dans le cadre de la semaine consacrée à la sécurité des patients, le centre hospitalier de Châteauroux organise un atelier pour sensibliser son personnel aux erreurs médicales : un faux patient est allongé dans une chambre truffée de pièges ... - France 3 Centre-Val de Loire - Alain Heudes

 

Sur le même sujet

Bourges : l'hyper centre-ville limité à 20 km/h

Les + Lus