• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Grève SNCF ce mardi : fortes perturbations dans la région [MAJ]

© France 3 Centre
© France 3 Centre

La grève à la SNCF pour "peser" sur les négociations en cours sur les conditions de travail est visiblement bien suivie : 23,9% de grévistes selon la direction, 50% selon les syndicats. Dans la région, 1 TGV sur 2, 1 Transilien sur 2, 1 Intercités sur 3 et 3 TER sur 10 circulent ce mardi. 

Par AFP/E.C

Forte perturbations ferroviaires mardi 26 avril

Dans le cadre des négociations sur l’accord de branche relatif à l’organisation et l’aménagement du temps de travail pour l’ensemble des entreprises du secteur ferroviaire, à la SNCF, les organisations syndicales représentatives du personnel ont déposé un préavis de grève ce mardi le 26 avril 2016 (jusqu'à mercredi 27 avril 8h00). C'est la troisième grève en huit semaines. Le mouvement est visiblement bien suivi dans la région : 1 TGV sur 2, 1 Transilien sur 2, 1 Intercités sur 3 et 3 TER sur 10 circulent. 
Gare de Tours (Indre-et-Loire) : deux TER sur cinq circulent / © AG Emonet
Gare de Tours (Indre-et-Loire) : deux TER sur cinq circulent / © AG Emonet

TER

· Tours <> Orléans : 2 trains sur 5.
· Tours <> Vierzon> Bourges : 1 train sur 4.
· Tours <> Dijon > Lyon : aucun train.
· Tours <> Loches : desserte assurée par autocars.
· Tours <> Chinon : desserte assurée par autocars.
· Tours <> Saumur : 2 trains sur 5.
· Tours <> Poitiers : 1 train sur 2.
· Tours <> Vendôme > Châteaudun : 1 A/R Paris > Châteaudun, la desserte entre Tours et
Châteaudun est assurée par autocar.

Le service spécifique de correspondance entre Tours et Saint-PIerre-des-Corps (Indre-et-Loire) ne sera pas assuré. 

· Orléans <> Vierzon <> Limoges : un train sur 3.
· Orléans <> Vierzon <>Bourges / Montluçon : aucun train.
· Orléans <> Paris : 1 train sur 6.
· Paris <> Orléans <> Tours (Intercités) : 1 train sur 3.
· Paris <> Bourges <> Montluçon : 1 train sur 4.

Informations

►www.sncf.com et www.transilien.com
 www.ter-sncf.com pour les prévisions TER par région
· Par téléphone pour l’info trafic TGV : 0 805 90 36 35
· Pour l’info trafic Transilien : 0 805 70 08 05

Les cheminots protestent contre un plan qui prévoit d'augmenter leur temps de travail et de réduire les jours de repos

Les négociations, menées à l'échelle de la branche et au sein du groupe public, doivent aboutir avant mi-2016, à harmoniser les règles de travail dans le secteur (fret/voyageurs, SNCF/privé). Objectif : aborder dans de bonnes conditions (de sécurité et sans dumping social) l'ouverture totale à la concurrence. Les échéances se précisent : les lignes TGV devront s'ouvrir à la concurrence à partir de 2020 et TER/Intercités à compter de 2023. La SNCF veut se préparer à affronter la concurrence dans moins de trois ans avec deux idées phares : rendre les 35 heures plus efficaces et introduire davantage de polyvalence.

Les discussions ont été engagées sur la base d'un projet de décret du gouvernement, compromis entre les règles en vigueur dans le fret privé et celles de la SNCF, globalement plus protectrices pour les salariés. Les cheminots craignent "des remises en cause de droits. A la différence de la dernière grève, le 31 mars, le mouvement est cette fois soutenu par l'ensemble des syndicats: CGT, Unsa, SUD et CFDT, ainsi que FO et First (non représentatifs).

Région Centre-VDL : la grève SNCF quelle galère !
Grève SNCF du mardi 26 avril. 1 TGV sur 2. 1 Intercité sur 3. Moins d'un tiers de TER en circulation. C'est compliqué pour les usagers de la SNCF, entre bus de subsitution, covoiturage et attente sur les quais. Partout, comme à Tours en Indre-et-Loire - AG Emonet/R.Boudier


Sur le même sujet

Maltraitance animale : l'ours Mischa soigné en urgence au refuge de

Les + Lus