CARTE. Coronavirus en Centre-Val de Loire : serez-vous en "rouge" ou en "vert" le 11 mai ?

Le 11 mai, le déconfinement commencera en France sous deux modalité. Dans les départements "rouge", les mesures de préventions seront plus strictes que dans les départements "verts" afin que les services de santé puissent tester le maximum de personnes.

Olivier Véran a dévoilé une première carte du déconfinement le 30 avril
Olivier Véran a dévoilé une première carte du déconfinement le 30 avril © Capture d'écran ministère de la Santé
Le 11 mai, les Français pourront sortir de chez eux librement, mais pas tous, et pas n'importe comment. C'est en substance le message adressé par Olivier Véran, le ministre de la Santé, ce 30 avril. Le plan du gouvernement pour gérer la crise du covid-19 au mois de mai consiste, pour le ministre à "être capable d'identifier et de tracer toute personne présentant des symptômes" de la maladie. Et pour faciliter le processus, certains départements, classés comme "rouge", ne retrouveront pas le même degré de liberté que d'autres, classés comme "verts", où la circulation du virus paraît maîtrisée.
 

 

Le Cher voit rouge, le reste de la région encore incertain

Dans le Centre-Val de Loire, le département du Cher risque notamment de voir son mois de mai en rouge. C'est ce qui ressort de la synthèse de deux cartes présentés par le ministre de la Santé, l'une présentant la circulation du virus, basée sur la part d'hospitalisations dues au covid-19 par département, et l'autre présentant la saturation des services de réanimation à l'échelle régionale. En ce qui concerne la première carte, le Cher est clairement en rouge, tandis que le Loir-et-Cher se situe dans la catégorie intermédiaire de 6 à 10% d'hospitalisations dues à une suspicion de covid-19.
  


Mais l'élément qui sera décisif dans les prochaines semaines sera la capacité d'admission des services de réanimation de la région. Evalué au niveau régional, cet indicateur distingue les régions où cette "tension hospitalière" est à moins de 60%, celles où elle dépasse les 100% (et donc la saturation) et une catégorie intermédiaire, entre 60% et 80%, à laquelle la région Centre-Val de Loire appartient. Les régions Grand Est et Île de France, elles, sont en revanche complétement saturées.
 
© Ministère de la Santé


D'après le ministère de la Santé, ces cartes sont le résultat d'un constat à un instant t, qui sera amené à évoluer. "Au moment du déconfinement il n'y aura que des départements verts et rouges. Mais aujourd'hui, nous avons maintenu des zones orange. Ces départements ont vocation à basculer, d’ici au 11 mai, en vert, ou bien en rouge si la circulation du virus devait s’accentuer ou s’il y avait trop de malades dans les services de réanimation" Si la circulation du virus ralentit dans le Loir-et-Cher et si les hôpitaux se désaturent, il n'est donc pas exclus que cinq départements sur six retrouvent la liberté de circuler au 11 mai. Ces cartes seront mises à jour quotidiennement jusqu'au déconfinement.

Le troisème et dernier critère, la capacité de chaque département à pouvoir tester tous les patients présentant des symptômes et détecter les personnes ayant été en contact avec des cas confirmés de coronavirus, n'a pas encore été mesuré et publié.


 



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société sécurité coronavirus : conseils pratiques
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter