Centre-Val de Loire. "Rendez-vous aux jardins" du 4 au 6 juin prochains : "la transmission des savoirs"

Organisés par le Ministère de la Culture, les Rendez-vous aux jardins ont pour but de montrer la richesse et la variété des jardins publics ou privés, de valoriser les actions mises en œuvre pour conserver, restaurer, créer des jardins, et de transmettre les savoir-faire liés.

Les rendez-vous aux jardins du 4 au 6 juin prochains. Cette année d’ailleurs aura pour thème "la transmission des savoirs".

Chaque année, une thématique

Cette 18 ème édition en France, et troisième en Europe met un focus sur la transmission des savoirs. La journée du vendredi est traditionnellement plus particulièrement dédiée au public scolaire.

Mais les 5 et 6 juin, les adultes auront le choix, notamment dans notre région, où la diversité des espaces verts est incontestable, d’organiser une sortie, avec ou sans conférences, animations diverses, spectacles ou marchés de simples et de plants.

Face à l’abondance des propositions, le plus difficile est souvent de faire un choix ! L’an dernier, la manifestation avait été annulée pour cause de covid, mais cette année le 23 Mars dernier, la Ministre de la Culture Roselyne Bachelot a annoncé la tenue de cette édition, dans le respect bien sûr des mesures sanitaires.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Ministère de la Culture (@culture_gouv)

Et  propriétaires de jardins ou responsables de lieux culturels ont mis un point d’honneur à organiser leur ouverture et leurs animations. Signe que la dynamique repart, les thèmes des deux prochaines éditions ont déjà été fixés : « les jardins face au changement climatique » en 2022 et « les musiques du jardin » pour 2023.

Focus sur deux nouveaux jardins en Berry

Il y a deux ans maintenant, les jardins de l’abbaye de Noirlac redessinés par le célèbre paysagiste Gilles Clément étaient inaugurés.

Un plus indéniable pour ce lieu culturel. Bien décidés à participer à l’édition 2020, pour faire découvrir cette réalisation au plus grand nombre, les responsables ont donc préparé une édition 2021.

Il y aura des visites  guidées, des conférences, des spectacles, un marché aromatique bio et des installations dans le parc.

Comme l’arbre sonore. Karine Poussard, responsable de la communication de Noirlac, nous le décrit. 

C’est une installation sonore en fait. Ce sont des lianes qui sont attachées à un dispositif sous un noyer du parc de l’abbaye, on circule entre ces lianes, et au toucher de ces lianes, ça va déclencher des dispositifs sonores.

Elle sera ouverte uniquement dimanche après-midi à partir de 14h car il faut un dispositif sanitaire conséquent autour de cette installation.

Dans ce jardin, que Gilles Clément a voulu très contemporain, le jardin du cloître a gardé simples et aromatiques mais précise Karine Poussard :

"Il a totalement remodelé le jardin en nous donnant l’impression d’avoir les reflets du ciel, des nuages, au sol, en créant des massifs avec des vivaces bleues, des aromatiques bleues et blanches, là c’est plus l’esprit du ciel, du paradis qui se reflète dans les jardins du cloître".

Enfin le marché aux aromatiques sera composé en partie de plants bio pour les jardiniers et de produits transformés pour les cuisiniers. Enfin l’entrée est gratuite, seules les animations en matinée sont payantes.

Les jardins du musée de l’hospice Saint Roch à Issoudun ont eux aussi été entièrement repensé, sur un territoire où la présence de jardin est attestée au moins depuis le XII siècle, date de l’implantation de l’hospice Saint Roch.

Aujourd’hui un parc de 5000m2, conçu avec la collaboration du paysagiste Bertrand Paulet offre une déambulation dans les différents espaces destinés à la mise en valeur du nouveau parc de sculptures, consacré à la statuaire moderne et contemporaine.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Ville d'Issoudun (@issoudun36)

Dans l’esprit des pratiques maraîchères du passé, les allées ont été plantées de fruitiers, d’arbustes à baies, et les jardins clos, de haies d’arbustes persistants accompagnés de rosiers et de plantes tapissantes fleuries. Toutes les variétés de fruitiers sont des races locales.

C’est donc à une double visite que ce lieu vous invite. Et pour reprendre le thème de l’année, sur la transmission des savoirs, le jardinier Ludovic Bailly animera trois visites guidées sur réservation pour faire découvrir aux visiteurs le jardin des simples (contact et réservation au 02 54 21 01 76).

Où que vous soyez dans la Région Centre-Val de Loire, ne manquez pas ces rencontres entre la nature et ceux qui la façonnent. Pour notre plus grand plaisir.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
region centre-val de loire culture