Centre-Val de Loire : une pollution “moyenne” à l'ozone a été soulignée par Lig'Air

© Lig'Air
© Lig'Air

Lig'Air, l'organisme chargé de surveiller la qualité de l'air en Centre-Val de Loire, a noté une qualité "moyenne" de l'ozone, un indice de 5 sur une échelle de 10, qui serait à la limite du seuil de protection pour la santé, soit entre 120 et 160 μg/m2

Par Elsa Cadier


Un indice moyen de 5 sur une échelle de 1 à 10

En raison des chaleurs du moment, Lig'Air, l'organisme chargé de la surveillance de l'air en Centre-Val de Loire a émis un bulletin de pollution "moyenne" à l'ozone (indice 5 sur une échelle de 1 à 10). Ce polluant dit "secondaire" se forme principalement sous l'action d'un fort ensoleillement et de températures élevées par la combinaison de deux polluants : les composés organiques volatils ou COV, émis par des sources naturelles mais également par l'industrie, et les oxydes d'azote (principalement émis par le trafic routier). Il sévit habituellement en été, contrairement aux épisodes de pollution aux particules fines, typiquement hivernaux. L'indice 5 est aussi annoncé pour lundi 7 et mardi 8 mai. 


Ce que l'ozone peut provoquer sur la santé 

L'ozone (O3) peut provoquer des irritations au niveau des yeux et pénétrer profondément dans l’appareil respiratoire. Une exposition à l’O3 provoque le plus fréquemment de la toux sèche et une gêne respiratoire surtout chez les enfants et les personnes asthmatiques. Des effets cardio-vasculaires sont également confirmés pour ce polluant. De récentes études montrent des effets à long terme reliant l’exposition à l’O3 à la mortalité respiratoire et au développement de l’asthme.
L’O3 a également des effets néfastes sur la végétation notamment la baisse de rendement pour certaines cultures et sur certains matériaux.

Sur le même sujet

Inauguration du centre de formation de l'ADA Blois Basket 41

Les + Lus