Le château de Cheverny accueille un nouveau pensionnaire : un chien géant réalisé par le sculpteur Michel Audiard

Elle mesure plus de 3,5 mètres de haut et pèse près de 500 kgs : la sculpture monumentale du Tourangeau Michel Audiard a été installée ce jeudi 11 juin dans le parc du château de Cheverny. Elle représente un chien français tricolore de la meute du château.

Le chien géant de Michel Audiard a été installé ce jeudi 11 juin 2020 dans le parc du château de Cheverny dans le Loir-et-Cher.
Le chien géant de Michel Audiard a été installé ce jeudi 11 juin 2020 dans le parc du château de Cheverny dans le Loir-et-Cher. © Benoît Bruère/ FranceTV

C'est une façon originale et grandiose de célébrer ce retour à la vie publique du château qui est dans notre famile depuis six siècles!

Charles-Antoine de Vibraye, propriétaire du château de Cheverny a accueilli cette sculpture monumentale unique avec beaucoup d'enthousiasme ce jeudi matin.

Installation du chien géant de Michel Audiard au château de Cheverny dans le Loir-et-Cher
Installation du chien géant de Michel Audiard au château de Cheverny dans le Loir-et-Cher © Benoît Bruère/ FranceTV

Il faut dire que l'oeuvre du sculpteur tourangeau Michel Audiard est impressionnante par ses mensurations et sa composition :

400 kgs de résine, 300 mètres carré de toile de verre, 50 kgs de gelcoat, 1200 mètres de fil d'acier, 100 mètres carrés de grillage et 300 mètres carrés de toile de verre. 

"On a découvert le travail de Michel Audiard par hasard. Ce qui nous a plu, c'est la sobriété et le réalisme de ses oeuvres qui correspondent totalement au château de Cheverny", se réjouit Charles-Antoine de Vibraye.

"Nous aimons la chaleur de la résine. Ce qui est incroyable c'est que de près on ne voit presque aucun détail et dès qu'on s'éloigne du chien, tous les détails sautent aux yeux. Cette sculpture de chien français tricolore est un magnifique hommage à la vénerie et à la chasse à courre."

11 mois de travail à la fonderie de Rochecorbon

Ce chien géant de 3,5 mètres de haut et de 500 kg a été réalisé dans la fonderie du sculpteur à Rochecorbon en Indre-et-Loire. 

"La commande était de réaliser le chien idéal de la meute. Donc c'était la tête de l'un, le poitrail de l'autre, les fesses de celui-ci. On a fait plusieurs maquettes pour en arriver là. Cela nous aura pris une année à 8 personnes," raconte Michel Audiard. 

durée de la vidéo: 01 min 32
Le château de Cheverny accueille un nouveau pensionnaire : un chien géant réalisé par le sculpteur Michel Audiard

Une réouverture marquée par une faible fréquentation

Le château de Cheverny a rouvert au public le samedi 30 mai après deux mois et demi de fermeture due à l'épidémie. "Nous espérons que cette nouveauté séduira bon nombre de visiteurs", confie le marquis de Vibraye. 

 "Il y a eu peu de monde à la réouverture. On s'attendait à voir plus de visiteurs. Pour le week-end de la Pentecôte par exemple, on a enregistré 18 % de notre fréquentation habituelle. Mais j'ai bon espoir. Depuis quelques jours, on arrive à 35% de notre fréquentation. Cela augmente doucement."

Déjà un million d'euros de pertes liées au confinement

En deux mois et demi de fermeture, le propriétaire du château de Cheverny a perdu 20% de son chiffre d'affaires, soit un million d'euros.

"Comme les touristes étrangers ne vont pas venir cet été, si on ne perd que 40% de notre chiffre d'affaires cette année on devra s'estimer heureux", conclut le marquis de Vibraye.  

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture art