Après Tours et Orléans, les hôpitaux de Bourges, d’Amilly et d'Amboise déclenchent leur plan blanc

Publié le
Écrit par Catherine Lacroix
Hôpital Jacques Coeur de Bourges
Hôpital Jacques Coeur de Bourges © France 3 Centre-Val de Loire

Le déclenchement des plans Blancs dans cinq hôpitaux de la Région révèle à la fois la pression de l’épidémie, mais aussi les problèmes de pénurie de personnel auxquels ces établissements sont confrontés. Il faut optimiser les moyens disponibles pour permettre d’hospitaliser tous les patients prioritaires.

En Berry, le déclenchement du Plan Blanc est une première pour l’hôpital Jacques Cœur de Bourges. Depuis le début de l’épidémie, il n’avait jamais été déclenché en Berry. Une réunion de crise s’est tenue ce mercredi après-midi.

Face à la recrudescence de l’activité, la Direction de l’établissement  a pris la décision du déclenchement « au vu des difficultés accrues à hospitaliser les patients des Urgences, du nombre extrêmement élevé d’appels au SAMU- Centre 15, de l’augmentation progressive et continue du nombre de patients covid hospitalisés quotidiennement, ainsi que des taux d’occupation constatés dans les services d’hospitalisation et des tensions observées sur les métiers soignants ».

Pour l’heure l’hôpital assure tout mettre en œuvre pour que les opérations déjà programmées soient maintenues dans la mesure du possible en précisant être «  amené à différer toute activité programmée chirurgicale ou médicale non urgente ».  Pour l’heure l’objectif affiché est d’optimiser les lits de médecine déjà ouverts et de conforter voire d’augmenter le nombre de lits en réanimation et soins critiques.  

L’hôpital d’Amilly réactive son plan blanc  

Le Centre Hospitalier de l’Agglomération Montargoise (le CHAM)  a également décidé ce mercredi de réactiver son Plan. La Direction s’appuie sur la situation de l’hôpital et précise « les dernières annonces du Premier Ministre, relative à la cinquième vague liée au covid-19, et la montée de l’épidémie dans le Loiret, plus particulièrement dans l’est du département, nous amènent à réactiver le Plan Blanc »

Dans cet hôpital, ce dispositif avait été activé en Mars et Octobre 2020, afin de pouvoir mener ses missions prioritaires face à l’augmentation du nombre de personnes hospitalisées suite à l’épidémie. Cette fois encore, la Direction constate une augmentation importante du nombre d’hospitalisations qui sont passées de 17 au 6 décembre dernier à 36 au 15 décembre.

L'hôpital intercommunal d'Amboise Château-Renault a lui aussi déclenché son plan Blanc, en prévision d'une augmentation du nombre de personnes hospitalisées. En niveau 1, lui permettant de "mobiliser en interne le personnel" en vue d'une aggravation de la situation pendant les fêtes de Noël.

Une semaine après le déclenchement du plan blanc, au centre hospitalier régional d’Orléans, la situation reste donc très tendue dans les départements de la Région, même si on est encore loin des pics atteints, notamment en réanimation, lors des vagues précédentes.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.