Bourges et Vierzon : un couvre-feu instauré jusqu'à 6h du matin

Pour lutter contre l’épidémie de coronavirus, les villes de Bourges et Vierzon, dans le Cher, ont instauré un couvre-feu. Toutes les sorties nocturnes y seront interdites jusqu'à 6 heures du matin, sauf sur dérogation exceptionnelle.
La rue Moyenne de Bourges vidée de ses passants
La rue Moyenne de Bourges vidée de ses passants © Antoine Wernert/France Télévisions
À l’instar de Saint-Amand-Montrond, la ville de Bourges a décidé de prendre une décision radicale. Le maire, Pascal Blanc, a demandé à la préfecture un arrêté instaurant un couvre-feu à compter de ce mardi 31 mars, interdisant toute sortie entre 21 heures et 6 heures du matin.

La décision concerne également cinq autres communes, soit les 80 000 habitants de toute la zone police de l'agglomération de Bourges : Saint-Doulchard, St-Germain-du-Puy, Trouy, la Chapelle-Saint-Ursin et le Subdray.
  

"Des manquements réguliers et volontaires à certains endroits de la ville nous sont remontés", justifie Pascal Blanc, maire de Bourges. "Il s'agit de groupes jusqu'à dix personnes qui se rassemblent, mettent de la musique, discutent, et n'ont aucune raison d'être dehors en pleine nuit."

Si ces cas restent minoritaires, le maire de Bourges a souhaité étendre le couvre-feu à toute la zone police de l'agglomération, en faisant valider le principe par les membres du bureau communautaire de Bourges Plus.

"Violer les règles, c’est de l’inconscience. Mettre en danger sa vie et celle des autres, c’est intolérable. Ma responsabilité en tant que maire et président de l'agglomération est de protéger les Berruyers et Berruyères".  Pascal Blanc, maire de Bourges.

 

Des dérogations prévues

Mais le couvre-feu tolère évidemment des motifs d'exception, dans le cadre prévu par la loi. Les personnels soignants, ou ceux qui sont obligés de travailler, ou encore ceux ayant des problèmes de santé et qui vont porter assistance à une personne vulnérable, pourront toujours le faire, à condition d'être muni de l'attestation dérogatoire et d'une pièce d'identité.

Les personnes surprises dans les rues entre 21 heures et 6 heures, sans motif, écoperont d'une amende de 135 euros. Instauré jusqu’au 15 avril prochain, le couvre-feu pourrait être prolongé si le confinement l’est aussi.

La ville de Vierzon également concernée

Les horaires du couvre-feu sont légèrement différents Vierzon. Les sorties n'y sont désormais plus autorisées entre 22h et 6h du matin. Les déplacements brefs en pleine nuit et les promenades nocturnes d’animaux de compagnie sont interdits. Seuls les trajets professionnels, médicaux ou pour motifs familiaux impérieux seront permis. A condition évidemment de les justifier
La ville de Vierzon annonçait le couvre-feu sur sa page Facebook. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société sécurité