• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Bourges : Françoise Nyssen annonce la création d'un Centre national de la musique

Françoise Nyssen lors de son intervention au Printemps de Bourges. / © GUILLAUME SOUVANT / AFP
Françoise Nyssen lors de son intervention au Printemps de Bourges. / © GUILLAUME SOUVANT / AFP

En visite au Printemps de Bourges, la ministre de la Culture a annoncé cette mesure, depuis longtemps évoquée. 

Par Yacha Hajzler

Evoqué sous la présidence Sarkozy, abandonné sous François Hollande, le projet va finalement renaître de ses cendres. François Nyssen, ministre de la Culture, a annoncé la création d'un Centre national de la musique lors de sa visite au Printemps de Bourges, le 25 avril. 


Exporter la création française 


Ce centre, qui devrait voir le jour en 2019 sera "chargé de quatre grandes missions de service public: l'observation de la filière musicale, l'information et la formation des professionnels, le soutien économique aux acteurs et le développement international", selon un communiqué diffusé par le ministère. 

Le but est d'accompagner la production musicale française face à la concurrence internationale et et l'aider à "conquérir les marchés". Toujours selon le ministère, il s'agit, en outre, de "préserver la diversité de la création"

Une mission pour définir le mode de financement, l'organisation et la gouvernance du futur "CNM" va être confiée à deux députés LREM, Emilie Cariou et Pascal Bois. Ils sont respectivement membres de la commission des finances et des affaires culturelles et de l'éducation. Ils rendront leurs conclusions en septembre. 
     

Les professionnels enthousiastes 


C'est Roch de Roch-Olivier Maistre, conseiller-maître à la cour des comptes, qui a recommandé la création de ce CNM, dans un rapport remis à la ministre Nyssen en novembre. 

Celle-ci aurait ensuite lancé une discussion avec les professionnels de la musique en France. "Ces discussions ont confirmé l'adhésion de la majorité d'entre eux", expose le ministère. 

Dans la foulée de son discours, la ministre a aussi évoqué le projet d'un Pass culture de 500 euros à destination des jeunes de 18 ans. Elle a également dit vouloir se pencher sur les conditions tarifaires des festivals. "La question de la concentration du secteur nous mobilise. Elle met directement en risque la diversité culturelle, et elle entraîne un dérapage des prix qui nourrit les inégalités d'accès à la culture entre les Français" , a affirmé la ministre.          

Une mission interministérielle devrait être lancée sur le sujet. 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Un parcours sécurisé pour les jeunes migrants

Les + Lus