Cher : intoxication à l’usine 3C à la Chapelle-d'Angillon, trois personnes conduites à l’hôpital

Les pompiers sont intervenus ce mardi à la mi-journée pour des nausées et vomissements, dans l’enceinte de 3C, fabricant de cuves en inox pour les industries pharmaceutiques, biotechnologiques, cosmétiques et agroalimentaires. Treize personnes présentaient des signes d’intoxication.

Seize pompiers se sont rendus sur place et ont procédé aux premiers examens de ces treize personnes incommodées dans l'usine 3C. Ils ont dirigés sur le centre hospitalier de Bourges trois personnes, dont les symptômes étaient  plus importants, pour des consultations complémentaires.

Après les premiers examens, il semblerait que l’on puisse écarter une intoxication au gaz ou au monoxyde de carbone. Les pompiers ont en effet effectué très vite sur place, les mesures dans l’air. Pour l’heure, les raisons de ces symptômes restent  inconnues et les investigations vont se poursuivre.

Les gendarmes également présents sur les lieux ont ouvert une enquête pour déterminer les causes de ces malaises.

Les dix salariés incommodés dans un premier temps ont pu reprendre leur place dans les ateliers.

Pas d’inquiétude à priori, pour les victimes de ces malaises, qui présentaient des « signes légers » d’intoxication.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers