Dans le Cher, le port du masque n'est plus obligatoire sur la voie publique sauf en centre-ville de Bourges

La Préfecture du Cher a annoncé mercredi que le masque était obligatoire seulement dans certains espaces publics et dans tout le centre-ville de Bourges. Dans le département, l'Agence Régionale de Santé enregistre une baisse de circulation du virus. 

Les personnes ne portant pas le masque sont passibles d'une amende de 135 euros
Les personnes ne portant pas le masque sont passibles d'une amende de 135 euros © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

La nouvelle saura certainement ravir les habitants du département. La Préfecture du Cher vient d'annoncer que le port du masque n'était obligatoire que "pour les personnes de onze ans ou plus [...]dans les espaces publics suivants : sur les marchés et dans les espaces extérieurs des transports en commun et des gares". L'arrêté préfectoral est valable jusqu'au mercredi 12 mai inclus.

Le port du masque était obligatoire sur la voie publique dans seulement cinq communes du département : Saint-Amand-Montrond, Saint-Satur, Sancerre Orval et Bourges. Il n'y a que dans le centre-ville de cette dernière que le port du masque est maintenu après consultation avec le maire, Yann Galut. 

La Préfecture justifie cette décision par "une baisse de circulation du virus dans le département". Selon le dernier rapport de l'Agence Régionale de Santé du Centre-Val de Loire, en date du mercredi 28 avril, le taux d'incidence est de 245,90 pour 100 000 habitants. Par ailleurs, neuf personnes sont en réanimation dans le Cher. 

Regroupement de plus de six personnes en extérieur toujours interdit

La Préfecture rappelle évidemment que le maintien des gestes barrières et des mesures de distanciations sociales restent nécessaires pour endiguer l'épidémie. 

En revanche, les regroupements en extérieur de plus de six personnes demeurent interdits. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société