Bannière résultats municipales

Municipales 2020 : à Bourges, Yann Galut et Irène Félix s’allient pour le second tour

L’annonce a été faite officiellement ce mardi en conférence de presse, à Bourges. Yann Galut (PS-EELV-LFI-PCF), arrivé en tête au premier tour des Municipales, sera aux côtés d'Irène Félix, la candidate divers gauche pour ce second tour. Ils conduiront la liste "Ensemble pour Bourges."

Yann Galut et Irène Félix s'allient
Yann Galut et Irène Félix s'allient © Céline Durchon France 3 Centre-Val de Loire
« Nous avons choisi ce rassemblement dans la perspective de mettre en place nos projets. » déclare Yann Galut devant une dizaine de journalistes ce mardi midi. « Il y a eu des débats mais ça a été fluide. »
C’est une alliance de gauche qui attend les électeurs pour ce second tour des élections municipales à Bourges (Cher) le 28 juin prochain. Celle entre le candidat, arrivé en tête lors du premier tour, Yann Galut (32,42%) qui conduit la liste « Bourges pour toutes et tous » et la candidate arrivée en quatrième position (17,33%), Irène Félix avec sa liste « Notre parti, c’est Bourges. »

Au terme de longues discussions, les deux candidats sont parvenus à se mettre d'accord. Chacun voit dans le résultat du premier tour la possibilité pour la gauche de l'emporter avec une liste de citoyens "Ensemble pour Bourges". Yann Galut est donc candidat à la mairie de Bourges et Irène Félix sera candidate à l'agglomération. 


« Nous sommes arrivés à un rassemblement qui est passé par une phase de réflexion, de débats, d'interrogations. Nous nous sommes dit qu'il fallait trouver un chemin entre notre devoir de fidélité à la ville et des valeurs de gauche. » déclare Irène Félix. «Avec cette alliance, nous apportons notre liberté et nous mettons au pot commun notre capacité de penser librement.»

Irène Félix exprimait la possibilité d'une fusion dès le 19 mai dernier sur son site internet : « Pour la liste “divers gauche, 100 % citoyenne” que j’ai conduite, la voie la plus naturelle est de se tourner vers l’autre liste “divers gauche”, celle conduite par Yann Galut. C’est la voie que nous avons prioritairement explorée, dès le lendemain du premier tour. »
 


Des idées communes sur l'écologie notamment 

"Nos projets étaient pratiquement les mêmes." selon Yann Galut. 
Il est vrai que les points communs étaient nombreux, les idées proches. Les deux candidats se retrouvent sur le même terrain concernant l'écologie ou encore la laïcité. Selon les deux candidats, il faut notamment redynamiser le centre-ville de Bourges, le rendre plus "vert". Il faut repenser la place Cujas, en créant un espace végétalisé, encourager l'usage du vélo ou encore stopper l'extension commerciale en périphérie de Bourges pour ramener les gens en centre-ville et pallier les commerces vides.
Les divergences étaient plutôt sur l'agglomération. 


Discussions toujours en cours entre Philippe Mousny et Pascal Blanc 

Du côté des autres candidats, le mystère est encore complet.
Situation inédite, une égalité entre Philippe Mousny (LR) qui conduit la liste « Un Pacte pour Bourges » et Pascal Blanc (Mouvement Radical) et sa liste « Passionnément Bourges », soutenu par LREM, l’UDI et le MoDem sont arrivés au premier tour, avec 24,24% soit 3418 voix chacun. 
De son côté, Philippe Mousny nous a assuré ce mardi matin que les discussions étaient toujours en cours avec Pascal Blanc : « J’étais favorable à des discussions dans le but de porter le meilleur projet possible pour Bourges avec la meilleure équipe de la meilleure organisation. » Philippe Mousny, ancien adjoint au maire délégué aux travaux, était également le directeur de campagne de Pascal Blanc lors des dernières élections municipales, en 2014. 
Difficile donc d’en savoir plus avant le dépôt des listes en préfecture, ce mardi, à 18h. La campagne officielle démarrera le 15 juin prochain. 

A Bourges, le taux de participation du premier tour était de 33,35%.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter