Patrimoine. A Bourges, découvrez la cité jardin du quartier de l'aéroport

Publié le Mis à jour le

En 1929, la création d'un nouveau quartier est acté par Henri Laudier, le maire de l'époque, afin de répondre au développement du pôle aéronautique de la ville.

Dans les années 30 le concept de cité jardin s’est développé en France. Il se caractérise par un ensemble de logements sociaux individuels et collectifs soit en location ou en accession à la propriété.  

Ces quartiers sont destinés à une population modeste qui va souvent travailler à proximité soit pour des sociétés privées, des compagnies de chemin de fer ou ici à Bourges pour l’aéroport.  

Plusieurs îlots de maisons ou immeubles sont organisés autour d’un réseau de petits chemins, d’espaces verts, squares avec jeux d’enfants et jardins familiaux.

Le style architectural est résolument moderniste avec des toits terrasses, des balcons, des jardinières intégrées.

Les perspectives entre les différents îlots sont marqués par des immeubles collectifs qui vont épouser les courbes des ronds-points.

Entre 1933 et 1938 plus de 108 pavillons individuels sont construits sur des parcelles d’environ 300m². Les façades sont enduites de crépis ou recouvertes d’un parement de pierre.

Une remarquable rénovation

Au début des années 2010, les habitations ont subi une cure de jouvence avec un ravalement complet de leur façade, une restructuration des jardins et des clôtures.

Le changement  est assez spectaculaire et redonne une harmonie à l’ensemble.

Les intérieurs ont aussi été réaménagés car les pavillons sont assez petits et font en moyenne 60m².  

Aujourd’hui le quartier est métamorphosé notamment les espaces verts et la voirie qui ont été rénovés.  

Les immeubles ont aussi eu droit à une remise en peinture qui souligne l’esthétique de l’architecture.

Voici en exemple, ci-dessus, un immeuble qui peut paraitre sans intérêt alors qu’avec de la couleur il est beaucoup plus chaleureux et élégant.

L’intérieur des balcons a été souligné par une couleur plus foncée ici en l’occurrence un orange.

Pour aller plus loin dans la découverte de ce quartier vous pouvez télécharger la brochure réalisée par le service ville d'art et d'histoire de Bourges.

Un documentaire a également été réalisé avant et pendant les travaux de rénovation du quartier au début des années 2010.