Le Tango Bourges Basket a renoué avec la victoire mercredi soir face aux Turques d'Hatay. Après une série de cinq défaites consécutives fin 2016, les filles de Valérie Ganier se sont imposées à la maison en Euroligue 68-55. 

Renouer avec la victoire, c’était l’une des bonnes résolutions du Tango Bourges Basket. Et l'année commence fort par un match d'Euroligue face aux Turques de Hatay et à leur américaine Courtney Paris, omniprésente sous les paniers...

En manque de confiance, les Berruyères ont travaillé dur depuis une semaine... Un travail récompensé puisqu'après avoir viré en tête dans le 2e 1/4 temps, les Tango snt restées devant à la pause( 31-26).

Le 3e quart temps a permis aux Turques de grignoter une partie de leur retard. Les dix dernières minutes seront à l'avantage  des Berruyères, tout en vitesse et en confiance... Score final 68-55, un succès, double effet...

Les cinq défaites d'affilée, c'est du passé, une victoire pour se relancer, un match pour confirmer le retour en forme, avec un déplacement périlleux à Charleville, co-leader du championnat, ce samedi...

>> video : compte-rendu du match par Ch.Chapiotin 
Intervenantes : Valérie Garnier (Entraîneure du Tango Bourges Basket) et Ingrid Tanqueray (Tango Bourges Basket)

En sport, le Tango Bourges Basket a renoué avec la victoire hier soir face aux Turques d'Hatay Après une série de cinq défaites consécutives fin 2016, les filles de Valérie Ganier se sont imposées à la maison en Euroligue face aux Turques d'Hatay. reportage Ch.Chapiotin Intervenantes : Valérie Garnier (Entraîneure du Tango Bourges Basket) et Ingrid Tanqueray (Tango Bourges Basket) ©France 3

 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Centre-Val de Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité