Une femme retranchée dans son logement au nord de Bourges, un peloton de la gendarmerie sur place

Publié le Mis à jour le

Une femme, âgée de 70 à 80 ans, s'est retranchée dans sa maison de Fussy, un village au nord de Bourges, après l'hospitalisation de son compagnon. Le PSPG est sur place et tente de négocier sa reddition.

Il était environ 15h ce 10 avril, lorsqu'une femme âgée de ce lotissement calme de Fussy, au nord de Bourges, est sortie de sa maison en disant vouloir "tuer tout le monde", selon un témoin. La vieille dame s'est ensuite retranchée dans cette maison de la rue Baudelaire.

Un négociateur du PSPG sur place

Le compagnon de la personne âgée, chasseur de son état, avait été hospitalisé plus tôt dans la journée. Les forces de l'ordre dépêchées sur place, parmi lesquelles le Peloton spécialisé de protection de la gendarmerie (PSPG), craignent donc qu'elle ait accès à de nombreuses armes à feu. Selon les informations de France 3, un négociateur tente d'obtenir la reddition de la forcenée.

Plus d'une dizaine de véhicules de gendarmerie étaient encore déployés à 19h30, et une partie des habitants de la rue, comptant une quarantaine d'habitation, a été mise à l'abri, ne pouvant pas rentrer chez elle. Les autres se sont vus demander de rester chez elles et de fermer leurs volets. L'électricité et le gaz ont été coupés.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité