Cancer du Sein : plus de 4 200 personnes pour les foulées roses à La Chapelle-Saint-Ursin

Publié le Mis à jour le
Écrit par Perrine Roguet avec Céline Durchon et Franck Levasseur

Les foulées roses sont de retour. Elles entament le mois dédié à la lutte contre le cancer du sein : Octobre rose. Cette année à La Chapelle-Saint-Ursin, 4 200 personnes ont participé à cette récolte de fonds sous forme de course caritative.

La ligne de départ n'était pas noire, mais rose de monde ce dimanche 2 octobre à La Chapelle-Saint-Ursin, dans le Cher. Six kilomètres de parcours pour soutenir la lutte contre le cancer du sein. Chacun va à son rythme, marche, plus ou moins rapidement, petite foulée ou course d'endurance, avec un point commun : le sourire aux lèvres. "Tant que je pourrai, je le ferai" lâche une participante. 

Sur les dix euros de l'inscription, sept sont reversés à OncoBerry, qui lutte contre l'ensemble des cancers, y compris le cancer du sein. Françoise Meaume est la présidente de l'association depuis deux ans, veuve d'un homme qui s'est lui même battu contre la maladie : "aujourd'hui on est là pour octobre rose, mais tous les patients, et leurs familles, les aidants, peuvent venir nous voir quel que soit le cancer dont ils sont atteints". Elle-même aidante, aurait aimé avoir ce soutien qui lui a tant manqué. 

27 030 euros récoltés

"Cette année on dépasse les 4 200 personnes, multiplié par sept euros, vous imaginez ce que ça peut donner". 27 030 euros exactement pour cette neuvième édition, remis sous les yeux ébahis, et émus de Françoise Meaume : "Ça nous permet de faire gratuitement plein de soins socio-esthétiques, psychologie, shiatsu, cafés-échanges pour des femmes et des hommes atteints de cancer". 

50 000 femmes malades tous les ans 

Sur la ligne d'arrivée, sous une pluie de confettis roses, Mathilde Guillot vient de terminer la course en un peu plus de 26 minutes : "Faire un don à une association comme celle-ci c'est obligatoire pour moi. Tout le monde devrait participer, le cancer du sein ça touche les femmes, mais aussi les hommes." En France, près d'1% des malades sont masculins.

Parmi les participants, les joueuses du Tango Bourges Basket, marraines de l'évènement, sont venus soutenir la cause. Sous les tee-shirts roses, beaucoup de femmes, mais également des hommes : "pour soutenir les femmes et puis pour le sport, c'est important de rester en forme" s'amuse l'un d'eux. Chaque année, elles sont environ 50 000 atteintes d'un cancer du sein dans l'hexagone. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité