Cher : un aéronef disparu depuis plus de 24 heures

Publié le Mis à jour le
Écrit par AJ

Disparu hier vers 7h30 du matin dans le sud du département, l'ULM reste toujours introuvable. Après avoir survolé la zone en hélicoptère et lancé un appel à témoin, la gendarmerie du Cher poursuit son investigation.

"Nous n'avons toujours pas de traces, les recherches sont vaines". Après un jour de recherche et un appel à témoin lancé, la gendarmerie du Cher n'a toujours pas retrouvé l'aéronef qui a disparu le 27 juin dernier vers 7h30 du matin

Perdu de vue depuis maintenant plus de 24 heures, l'ULM serait "susceptible d'avoir eu un problème suivi d'une chute entre Saint-Armand-Montrond et Lignières, près de la D925", au sud de Bourges, précise la gendarmerie sur sa page Facebook.
Un hélicoptère a survolé hier dans la matinée un périmètre couvrant Lignières, Chambon, Farges et Morla. "Les faits ont été signalés trois heures plus tard, cela n'a pas facilité le début des recherches", explique la gendarmerie.

L'appel à témoin, lancé sur les réseaux sociaux dans la foulée du signalement, n'a également toujours pas donné de résultat. "Pour l'instant, personne ne s'est manifestée"Mais alors, où a donc bien pu passer cet aéronef ? La force armée du Cher ne dramatise pas et avance même une hypothèse rassurante : "Nous ne pouvons pas affirmer cette version non plus, mais il se pourrait que l'aéronef se soit posé et soit reparti dans la foulée. Cela arrive de temps en temps".

Les recherches "continuent dans le cadre du service", a indiqué la gendarmerie.