Coronavirus : les sapeurs-pompiers de la région Centre-Val de Loire en ordre de bataille

Pompiers : l'ensemble combinaison, masque, lunettes et gants pour une intervention sur une suspicion de coranavirus / © Didier Dupire
Pompiers : l'ensemble combinaison, masque, lunettes et gants pour une intervention sur une suspicion de coranavirus / © Didier Dupire

Lors de leurs interventions, les pompiers doivent désormais se protéger du Covid-19. Les Services Départementaux d’Incendie et de Secours de la région Centre-Val de Loire multiplient les mesures de précaution. Et ils n’échappent pas aux restrictions de circulation lorsqu’ils vont travailler.

Par Céline Durchon

Nous sommes soumis comme les autres aux attestations employeurs et de déplacements. Seuls les sapeurs pompiers de garde et d’astreinte sont autorisés à pénétrer dans les casernes.

nous confie un pompier du Cher. 

Dans le Berry, l’épidémie est encore maîtrisée. Selon le dernier bilan de l’Agence Régionale de Santé, 5 cas ont été confirmés dans le Cher et un dans l’Indre. Les mesures de confinement prononcées ce lundi soir par le gouvernement devraient permettre de limiter la propagation du virus. Les services de secours assurent la continuité de leurs missions. Face à des services de SAMU débordés, les pompiers peuvent être sollicités pour prendre en charge des patients présentant des symptômes d’une infection par le coronavirus.

Le médecin-chef Franck Carrey, chef du Service de Santé et de Secours Médical du Cher détaille les mesures de protection pour les pompiers à travers une vidéo publiée sur les réseaux sociaux :

Pour éviter le risque de transmission s’il y a un cas suspect ou avéré de Covid-19, des équipements de protections individuelles sont mis en place.


Ces équipements individuels sont équipés d’un masque, une blouse, des lunettes et des gants.  
Pour les autres interventions de secours à personne, les pompiers utilisent la protection individuelle habituelle, un masque chirurgical est utilisé sur la victime uniquement. 
Quand une intervention nécessite un transport hospitalier, un seul sapeur pompier peut entrer aux urgences (sauf cas particulier) en portant un masque chirurgical pour se conformer aux pratiques du personnel hospitalier. 

Pour un sapeur pompier professionnel ou volontaire qui a plus de 60 ans, il est autorisé à venir travailler selon sa condition physique,

détaille Franck Carrey.

Les différents Services Départementaux d’Incendie et de Secours de la région Centre Val-de-Loire rappellent les consignes relatives aux « mesures barrières » à savoir se laver les mains régulièrement et éviter tout contact pour éviter que l’épidémie ne se propage.

 

Sur le même sujet

Les + Lus