Couvre-feu à 18H : on vous explique pourquoi le Cher peut basculer avant la déclaration de Jean Castex ce jeudi

Depuis le début de l'année 2021, 15 départements de l'Est de la France font l'objet d'un couvre-feu à 18 heures. A quelques heures des annonces du Premier Ministre, Jean Castex, d'autres zones pourraient être concernées. Parmi elles, le Cher.

Le couvre-feu à 18 heures est déjà effectif dans 15 départements de l'est de la France. Photo d'illustration
Le couvre-feu à 18 heures est déjà effectif dans 15 départements de l'est de la France. Photo d'illustration © Dylan Meiffret/NICE MATIN/MAXPPP

Jean Castex doit faire un point sur la situation sanitaire ce jeudi 7 janvier à 18 heures et elle ne tend pas à s'améliorer.

Depuis le début de l'année 2021, le couvre-feu est avancé à 18 heures dans les départements où la circulation du virus est la plus active. Jusqu'à maintenant, 15 étaient concernés :  les Hautes-Alpes, les Alpes-Maritimes, les Ardennes, le Doubs, le Jura, la Marne, la Haute-Marne, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, la Nièvre, la Haute-Saône, la Saône-et-Loire, les Vosges, le Territoire de Belfort et la Moselle.

Dès ce jeudi soir, 6 autres devraient se voir imposer ce couvre-feu si l'on respecte les critères appelant à une "vigilance particulière" : le Haut-Rhin, la Côte d'Or, la Haute-Savoie, l'Yonne, l'Allier et enfin le Cher. Mais quels sont ces critères ?

CARTE. Taux d'incidence du coronavirus en région Centre-Val de Loire / Janvier 2021

Taux d'incidence à 213,90 dans le Cher

Sur le site du gouvernement, il est inscrit qu'un département fait l'objet d'une vigilance particulière lorsque "le taux d'incidence en population générale (et/ou chez les plus de 65 ans) est supérieur à 200". Pour rappel, ce dernier se calcule grâce au nombre de nouveaux cas officiellement comptabilisés sur les 7 derniers jours écoulés pour 100 000 habitants.

Si l'on se penche sur le dernier rapport de l'Agence Régionale de Santé du Centre-Val de Loire, on constate que le Cher affiche un taux d'incidence de 213,90 dans la semaine du 28 décembre au 3 janvier. Par ailleurs, il enregistre 10% de taux de positivité sur cette même période. Il convient de rappeler que l'on dépiste de plus en plus, ce qui peut aussi expliquer ces nombres plus élevés qu'au début de l'épidémie.

Un chiffre qui reste cependant à nuancer

Vous l'aurez compris, si l'on dépasse les 200 nouveaux cas ou si l'on enregistre un fort taux de contamination chez les personnes âgées, la zone peut faire l'objet d'un couvre-feu à 18 heures. Pour montrer quelles populations sont concernées, Santé Publique France a rendu publique les données sur le taux d'incidence selon l'âge des personnes.

Taux d'incidence dans le département du Cher
Taux d'incidenceTous âges60-69 ans70-79 ans80-89 ans90 ans et +
Cher (18)184154197317810

Le chiffre concernant les 90 ans et plus reste cependant à nuancer car il faut tenir compte de la démographie du département. Numériquement parlant, cette catégorie d'âge représente peu de personnes, ce qui explique ce chiffre très élevé. Santé Publique France l'a reconnu, cette méthode peut "biaiser partiellement le taux d'incidence dans les régions qui enregistrent une forte progression". L'indicateur le plus fiable reste le nombre de décès et d'hospitalisations.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société