Cet article date de plus de 6 ans

Fièvre catarrhale ovine : périmètre de sécurité dans le Cher

Les deux bovins du Puy-de-Dôme ont contractés la fièvre catarrhale ovine (FCO). Avec l'Allier et la Creuse, le nombre d'animaux malades ne cesse d'augmenter. Le gouvernement vient d'étendre les zones de protection. Le Cher est concerné comme l'Indre.
Les deux bovins mis sous surveillance depuis leur retour de la Foire du Mans, le week-end dernier, ont bien contracté la fièvre catarrhale ovine (FCO) qui touche aussi les bovins.

La préfecture du Puy-de-Dôme a mis en place un périmètre de sécurité autour des deux élevages concernés, à Charensat et Pontaumur, dans l'ouest du département.

Avec deux cas dans le Puy-de-Dôme. La préfecture a pris les mêmes dispositions et mis en place des périmètres de sécurité comme dans l’Allier et la Creuse. 

VOIR NOTRE ARTICLE : Fièvre catarrhale ovine : périmètre de sécurité dans l'Indre

Le département du Cher est désormais concerné par trois zones réglementées : 
19 communes en zone d’interdiction au sud du département 
263 communes en zone de protection 
8 communes en zone de surveillance

La liste des communes concernées est disponible sur le site internet de la préfecture.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture