"Le résultat du travail des générations passées", des éleveurs berrichons remportent une médaille d'or au Salon de l'agriculture

Des éleveurs du Cher ont remporté une médaille d'or du Concours général agricole dans la catégorie "Charolaise". Une troisième médaille en autant de participation.

Le proverbe jamais deux sans trois n'a jamais aussi bien porté son nom. Après deux médailles d'or en 2020 puis 2023, l'une des vaches de la ferme Bonnichon et Lemasson, située au Châtelet, dans le Cher, a remporté une médaille d'or 2024, le 25 février dernier, dans la catégorie espèce bovine "Charolaise".

Une nouvelle consécration pour ces éleveurs berrichons qui participent au Salon de l'agriculture pour la troisième fois : "C'est le résultat du travail des générations passées", explique Anthony Lemasson qui travaille sur la ferme : "Mon père qui est aussi sur l'élevage à beaucoup œuvrer pour cette réussite. Donc on est très fier de cette nouvelle médaille."

Toscane la championne

Après Olympiade en 2020, Poète en 2023, c'est au tour de Toscane de faire la fierté d'Anthony Lemasson: "Elle est âgée de deux ans et s'est démarquée par son volume et son équilibre morphologique parfait", précise l'éleveur.

Concrètement, cela signifie que son squelette et sa viande sont équilibrés : "On regarde sa hauteur au garrot, son épaisseur de dessus, son arrondi de dos et sa longueur de culotte. C’est d'ailleurs ces points forts qui ont fait la différence", détaille-t-il.

Une différence perçue très tôt par les spécialistes de la race charolaise. L'animal avait d'ailleurs reçu les honneurs du Concours agricole de Moulins en décembre 2022, alors qu'il n'était encore qu'un veau.

Victoire de la génétique

Depuis cinq générations, la ferme Bonnichon et Lemasson mise sur la génétique pour améliorer la qualité de son troupeau. Les femelles de bonnes tenues sont encouragées à faire des petits pour faire naître une vache du calibre de Toscane. "D'ici neuf mois, elle devrait avoir ses premiers veaux", détaille Anthony Masson. 

Et à en croire la réussite des éleveurs berrichons, il n'est pas impossible que les descendants de Toscane concourent un jour au Salon de l'agriculture avec une certaine réussite. : "Il faut rester humble. D'une année sur l'autre, vous pouvez passer de premier à dernier. Pour nous, le simple fait de pouvoir être ici, au Salon international de l'agriculture est une chance. C'est une formidable vitrine pour les éleveurs."

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité