Cher : des ossements humains découverts sur le chantier d’une vieille maison à Sancerre

Le nouveau propriétaire d’une vieille maison à Sancerre, dans le Cher, qui lançait des travaux de rénovation dans son jardin, a découvert le 19 juillet des ossements humains, dont un crâne. Une enquête a été ouverte.
Les ossements ont été confiés à l'institut de recherche criminelle.
Les ossements ont été confiés à l'institut de recherche criminelle. © Guillaume Bonnefont / MaxPPP
C'est une macabre découverte que le nouveau propriétaire d’une vieille maison à Sancerre, dans le Cher, a faite ce dimanche 19 juillet sur le chantier de rénovation de son jardin : en creusant, il a mis au jour des ossements humains, dont un crâne.

D’après les premiers éléments, il s’agirait d’ossements très anciens d’au moins deux personnes, datant de plusieurs siècles. “Tout laisse à penser qu’on a affaire à une sépulture ou à une fosse commune”, indique le procureur de la République de Bourges, Joël Garrigue.

Une enquête ouverte pour dater ces ossements

Pour vérifier les origines de ces vestiges, une enquête a été ouverte par le parquet. L'institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale, à Cergy-Pontoise, est chargée de dater ces ossements. Les résultats des analyses seront connus d'ici quelques semaines.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société