Sancerre : 4 activités insolites à découvrir toute l'année

Publié le
Écrit par Nicolas Ricoud .

Sancerre a été élu village préféré des français en 2021. Connu pour son vignoble et son fromage, le crottin de Chavignol, nous vous proposons de découvrir le coin autrement, à travers quelques activités insolites.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Montgolfière, balade en trottinette électrique, découverte d'un château jusque là fermé au public ou circuit géologique sur les traces des dinosaures... Voici 4 idées à tester du côté de Sancerre pour découvrir la région autrement ! Un article co-écrit avec Corinne Bian Rosa qui a tourné ces pages découvertes pour les JT de France 3 Centre-Val de Loire.

Survoler le Sancerrois en montgolfière

Depuis 7 ans, les montgolfières de la famille Raimbault-Pineau à Sury-en-Vaux sillonnent le ciel du sancerrois. Elles s’appellent Vent d’Anges et ce n’est pas seulement un jeu de mots. Une aventure que partagent tous les membres de cette famille de viticulteurs.

Lorsque Sonia Raimbault-Pineau a annoncé un beau jour à la famille son intention de passer son brevet d’aérostière, tout le monde l’a prise très au sérieux. A commencer par son fils Lucien, qui a souhaité l’accompagner dans son projet. C’est donc bardés de deux diplômes de pilotes qu’ils ont acheté leurs deux premières montgolfières il y a 7 ans.

Rapidement, ils se sont lancés dans l’organisation de vols pour les particuliers, ceux du coin, ou les touristes, qui peuvent venir de beaucoup plus loin comme ces australiens récemment embarqués et enchantés de leur sortie dans les airs.

Il faut dire que toute la famille, des enfants aux grands-parents et aux oncles et tantes, se relaient pour mettre la main à la pâte.

Les décollages se font à l’aube ou au coucher du soleil, lorsque les conditions météorologiques le permettent. Et il est rare que les heureux privilégiés ne reviennent pas des étoiles plein les yeux. Les paysages sont splendides, des collines de Sancerre, découpées façon puzzle par le morcellement des vignes, ou la Loire majestueuse qui serpente au pied du village.

Du reste, la liste d’attente ne cesse de s’allonger. Près de 400 personnes se sont inscrites pour voler cette année.

Buranlure, un petit château du Sancerrois

L’histoire du château de Buranlure à Boulleret (Cher), est intimement liée à celle du Comté de Sancerre. Pour la première fois cette année, il ouvre ses portes au public grâce à la volonté de sa nouvelle propriétaire : Marguerite de Hautefeuille.

Le petit château est niché dans la campagne sancerroise, au milieu des bois et des prairies. C’est une ancienne place forte du Berry, qui a traversé la guerre de Cent ans et qui est le témoin de la transition entre le Moyen Age et la Renaissance.

Le seigneur de Buranlure, dépendant du comté de Sancerre, a joué un rôle défensif dans la région entre le 14e et le 16e siècle.

Situé sur l’ancien lit de la Loire, à la frontière entre le royaume du Roi de France qui était à l’époque à Bourges, et la Bourgogne occupée par les Anglais, Buranlure a servi de base aux troupes du Roi pendant la guerre de Cent ans.

Délaissé par la famille de Bar qui en était propriétaire, il fut transformé en ferme en 1719 et acheté en 1769 par la famille Perrinet-Langeron pour ses pâturages.

Pendant la guerre, la toiture fut démontée par les allemands qui voulaient construire avec les poutres un pont sur la Loire. Ce fut le début d’une prise de conscience de son propriétaire de l’époque, Arnaud de Voguë, dirigeant de Saint-Gobain et illustre figure de la Résistance.

Le château fut classé Monument Historique en 1944 et servit de décors à de nombreux films d’époque comme parking de Jacques Demy, Dandin de Roger Planchon ou encore D’Artagnan et les Trois Mousquetaires de Pierre Aknine.

Aujourd’hui, Marguerite de Hautefeuille, fille d’Arnaud de Voguë, a décidé de poursuivre les travaux de restauration et d’ouvrir pour la première fois Buranlure à la visite.

Le Sancerre Jurassic Tour, un circuit géologique

Une vingtaine de passionnés de géologie et de préhistoire ont créé, il y a 10 ans, l’Association des Géologues du Sancerrois. Et si on remontait le temps ?

Aujourd’hui, en marge de la maison de la géologie qu’ils viennent d’ouvrir sur le site de la Perrière, ils organisent des visites guidées sur un circuit géologique et paléontologique à la découverte des fossiles enfouis dans le sol des collines de Sancerre il y a plus de 100 millions d’années.
 
Alexandre travaille pour un viticulteur du coin, Valentin est musicien. Ce qui les rassemble aujourd’hui c’est leur amour du Sancerrois et de la paléontologie. Ils nous emmènent à travers le vignoble jusqu’au pied de falaise d’une dizaine de mètres de haut. Au pied de cette falaise, un tas de cailloux blancs qui ne me paraissent pas sortir de l’ordinaire. Pourtant, après quelques minutes de fouille, nous trouvons une pierre coiffée d’un bord plat et lisse.

"C’est une huître !" s’exclame Alexandre. Une huître ? Il nous explique qu’il y a quelques centaines de millions d’années, une mer bleue et chaude recouvrait la région. Y vivaient de nombreuses espèces d’animaux marins et de crustacés, d’où l’huître...

La faille de Sancerre s’est formée il y a 360 millions d’années provoquant très longtemps après, il y a environ 30 millions d’années, la formation des fameuses collines du Sancerrois.
Valentin, Alexandre et leurs amis expliquent aux visiteurs le patrimoine géologique de la région et racontent autrement l’histoire de Sancerre.

Pour quelles raisons a-t-on ce relief-là et pas ailleurs ? Pourquoi la Loire passe ici ? Le Sancerre Jurassic Tour est un clin d’œil au célèbre film Jurassic Park puisqu'ici les terres se situent principalement à cette époque dont on retrouve des vestiges de la vie et de la biodiversité. Principalement des animaux marins puisque l’on marche sur la mer du jurassique. Si l’on gratte un peu, on peut y trouver des restes d’éponges, de récifs coralliens et de coquillages en tout genre.

Dans la maison de la géologie ouverte tout récemment dans les caves de la Perrière et parrainée par le célèbre paléontologue aujourd’hui décédé Yves Coppens, on peut admirer les plus beaux spécimens découverts par ces passionnés. Parmi eux, un molaire de mammouth retrouvée dans le lit de la Loire.

Des balades en trottinette électrique

Dernière idée pour découvrir la zone autrement, une balade sur un engin à moteur. Depuis un an, Nicolas Gilbert emmène les visiteurs du Sancerrois à la rencontre de paysages de carte postale en trottinette électrique. Sensations garanties !
 
Après une montée plutôt rude à travers les vignobles déjà chargés de petites grappes vertes, le petit groupe s’est arrêté sur le viaduc métallique qui surplombe le village de Ménétréol, à quelques kilomètres de Sancerre.

Devant le panneau qui situe la géographie du paysage, Nicolas Gilbert, l’accompagnateur, explique que le viaduc supportait avant-guerre la ligne de chemin de fer de Cosne-sur-Loire à Bourges.

Aujourd’hui, cette voie verte accueille les piétons, les cyclistes... et les adeptes de la trottinette électrique.
Il y a un an que Nicolas, "fou de guidons" comme il se définit lui-même, à crée cette petite entreprise de location de trottinette électrique tout terrain. Sensation Cyclo Berry propose des sorties accompagnées dans le Cher, à Saint-Palais, Bourges et bien sûr Sancerre, haut lieu touristique du département.

Après une initiation qui dure une dizaine de minutes et un galop d’essai en bord de Loire, les touristes partent pour une balade d’environ deux heures qui les conduit sans effort et en silence sur les plus beaux spots autour du village de Sancerre et à travers des vignobles célèbres dans le monde entier.

Un des points forts du circuit est le passage sur le grand viaduc courbe de Saint-Satur long de 428 mètres et haut de 40 mètres La randonnée se termine le long du canal latéral à la Loire pour revenir à son point de départ, le camping de Saint-Satur, sur les bords du fleuve royal. En tout, 25 kilomètres de circuit à 7 km/h de moyenne avec de bonnes côtes et des descentes au milieu des collines.

Il ne vous reste plus qu'à choisir... et à profiter !
 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité