Cryptomonnaie à Vierzon : Samsung investit dans la start-up Ledger

Le bictoin est l'une des plus célèbres monnaies virtuelles, appelées cryptomonnaies. / © JACK GUEZ / AFP
Le bictoin est l'une des plus célèbres monnaies virtuelles, appelées cryptomonnaies. / © JACK GUEZ / AFP

La start-up Ledger spécialisée dans la cryptomonnaie revient à Vierzon en 2019. Avec le coup de pouce d'un géant du numérique. 

Par Yacha Hajzler

Nous vous en parlions en octobre dernier : la start-up Ledger revient à Vierzon. Cette entreprise a conçu un coffre-fort numérique pour sécuriser les clés d'accès aux portefeuilles de monnaie virtuelle, la cryptomonnaie, dont l'exemple le plus célèbre reste le bitcoin. 

Ledger avait été créée en 2015, au coeur du Cher, avant que le décollage de son activité de la conduise à délocaliser à Paris, puis en Chine. Le 5 octobre, Ledger avait annoncé une nouvelle usine de 4000 m², appelée LedgerPlex. Coût : 8 millions d'euros, d'après nos confrère du Berry Républicain, pour embaucher jusqu'à 120 salariés. 
 
 

Les faveurs de Samsung


Selon le magazine Capital, le jeune pousse française s'est attirée les faveurs d'un des géants du numérique : Samsung. "Selon les documents que nous avons pu consulter, Samsung investit 2,6 millions d’euros et cela valoriserait Ledger à 260 millions d'euros", écrit le journaliste Grégory Raymond.

Le groupe sud-coréen a récemment marqué son intérêt pour le sujet en intégrant à son nouveau modèle, le Galaxy S10, un portefeuille de monnaie virtuelle. 
 

Un marché plus frileux


Un coup de pouce qui ne sera pas de trop pour Ledger. Après une ascencion fulgurante, le grand public semble se détourner des cryptomonnaies, un "repli de marché" qui a poussé la start-up à renoncer à son introduction en bourse.

Selon La Tribune, Ledger va donc se concentrer sur les produits destinés aux entreprises afin de sécuriser son marché. 

Sur le même sujet

Les + Lus