Cop 26 : des marches pour le climat un peu partout en Centre-Val de Loire

En marge de la Cop 26, réunissant les Etats de la CCNUCC à Glasgow en Ecosse, des manifestations ont eu lieu un peu partout dans le monde samedi 6 novembre, pour presser les dirigeants à agir contre le dérèglement climatique. L'action a eu lieu dans plusieurs villes de la région Centre-Val de Loire.

Plus de 200 manifestations pour le climat se sont déroulées samedi 6 novembre un peu partout dans le monde pour appeler à l'action face au dérèglement climatique qui menace l'humanité. En France, plusieurs rassemblements étaient organisés dans les grandes villes pour mettre la pression sur les négociateurs réunis à Glasgow à la COP26 et réclamer la "justice climatique".

Un collectif dénonce la "promesse environnement non tenue" d'Emmanuel Macron

À Tours en Indre-et-Loire, une cinquantaine de manifestants se sont rassemblés en fin de journée samedi 6 novembre, portant un masque à l'effigie du président de la République Emmanuel Macron. Sur leur pancarte, on pouvait lire au recto : "Bla bla", et au verso : "Une promesse environnement non tenue"

À Orléans et à Montargis dans le Loiret, ils étaient plus de 150 à manifester. Une centaine de personnes étaient réunis à Bourges, dans le Cher. 

Qu'est-ce que la COP26 ?

C’est la 26e Conférence des Parties. Depuis 1995, ce sommet réunit chaque année les États signataires de la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC).

En 2021, la COP26 se tient à Glasgow (Royaume-Uni), du 31 octobre au 12 novembre, après avoir été reportée d’un an en raison de la crise sanitaire. Plus de 190 dirigeants mondiaux y sont présents. Des dizaines de milliers de représentants de gouvernements, de villes, de régions et d’acteurs non-étatiques (entreprises, investisseurs, ONG…) participent aussi à ces deux semaines de négociations.

La COP, ou "Conference of parties"

Les "Parties" sont les 197 signataires (196 États et l’Union européenne) de la CCNUCC. Ils se réunissent tous les ans sous l’égide de l’ONU. Depuis 1988, ils disposent d’un organe scientifique, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC).

Les principaux enjeux de la COP26...

La COP26 doit répondre à quatre grands enjeux :

  1. Rehausser l’ambition climatique. Les États qui ne se sont pas encore engagés doivent annoncer leur nouvelle ambition climatique, via la mise à jour des contributions déterminées au niveau national et la publication de stratégies de long terme à horizon 2050.
  2. Finaliser les règles d’application de l’Accord de Paris. L’article 6 de l’Accord de Paris prévoit des mécanismes autorisant les pays à échanger des réductions d’émissions afin d’atteindre leur CDN. Une décision de la communauté internationale doit être prise pour que ces mécanismes deviennent opérationnels.
  3. Mobiliser la finance climat. Les pays développés se sont engagés à mobiliser 100 milliards de dollars en faveur des pays en développement pour chaque année de 2020 à 2025. Mais le compte n’y est pas, et des différents persistent sur le financement climat.
  4. Renforcer l’Agenda de l’action. L’Accord de Paris encourage les États à coopérer avec les acteurs non-étatiques au sein d’un « agenda de l’action » rassemblant de multiples initiatives par grands secteurs d’activité, comme l’alliance solaire internationale.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cop21 environnement écologie manifestation économie social