Coronavirus : 4 cas confirmés dans des maisons de retraite et pour handicapés du Loiret et du Loir-et-Cher

L’Agence régionale de santé de Centre-Val de Loire vient d’annoncer ce jeudi 19 mars que quatre cas de coronavirus Covid-19 avaient été détectés dans deux EHPAD de la région, ainsi que dans une maison d’accueil spécialisée pour personnes handicapées.
La nouvelle vient de tomber ce jeudi 19 mars : quatre cas de coronavirus ont été détectés dans des établissements pour personnes âgées et handicapées de la région.
La nouvelle vient de tomber ce jeudi 19 mars : quatre cas de coronavirus ont été détectés dans des établissements pour personnes âgées et handicapées de la région. © Pixabay
Le 11 mars dernier tombait la directive d’interdire aux résidents des EHPAD toute visite y compris celle des membres de leur famille. Malgré cette mesure drastique, deux cas viennent d’être confirmés ce jeudi 19 mars dans deux EHPAD de la région Centre-Val de Loire.
  

Transférés au CHR d'Orléans et au CHU de Tours

Il s'agit d'une résidente de l’EHPAD "La résidence Le Bois Fleuri" à Saran (Loiret), située au nord d'Orléans comme le montre la carte ci-dessous. Âgée de 88 ans, elle a été transférée au service de maladies infectieuses du Centre hospitalier régional d’Orléans. 
 
Le deuxième cas de coronavirus concerne un résident de l’EHPAD de Coinces à Salbris, dans le Loir-et-Cher, visible sur la carte ci-dessous. Âgé de 89 ans, il a été pour sa part transféré au service de maladies infectieuses du Centre hospitalier universitaire de Tours.
 


Deux autres cas en maison d'accueil spécialisée

Les deux autres cas confirmés ne sont pas des personnes âgées mais handicapées, qui résident dans la Maison d’Accueil Spécialisée (MAS) de Saint-Jean-de-Braye (Loiret).

L’état des deux femmes, âgées de 51 ans et 29 ans, n’inspire pas d’inquiétude, indique l’ARS.

D’après le communiqué officiel, "la direction de l’établissement a mis en place les mesures nécessaires, en direction des deux résidentes qui sont confinées, ainsi que pour les autres résidents et le personnel de la structure".
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société personnes âgées famille handicap