Covid-19 : ce qu'il faut savoir sur la nouvelle campagne de vaccination

Une nouvelle campagne de vaccination contre le Covid-19, ciblée sur les plus âgés, au-delà de 80 ans, et les personnes immunodéprimées quel que soit leur âge, démarre en France ce lundi 15 avril.

L'objectif reste de "protéger les plus fragiles susceptibles de développer des formes graves et de présenter des complications sévères", avait indiqué en février le ministère de la Santé.

La Haute autorité de santé (HAS), sollicitée par le ministère, s'était prononcée cet hiver pour "une campagne de vaccination de printemps contre le Covid-19 pour les personnes de 80 ans et plus, ainsi que des résidents d'Ehpad/USLD (unités de soins de longue durée) et des personnes immunodéprimées", du 15 avril au 16 juin.

Un délai de trois mois depuis sa dernière injection ou infection à respecter

Toute autre personne souhaitant un rappel pourra cependant y prétendre gratuitement, à condition de respecter un délai de trois mois après sa dernière injection ou infection au Covid. Les vaccins pour la campagne de printemps seront, en première intention, celui de Pfizer/BioNTech (à ARN messager) ciblant le variant Omicron XBB.1.5 ou, en deuxième intention, celui de Novavax (à protéine recombinante).

La Haute autorité de santé avait aussi recommandé de prévoir une extension jusqu'au 15 juillet "si la situation épidémiologique le justifie". La campagne d'automne-hiver ciblait essentiellement les plus de 65 ans, les personnes vulnérables, atteintes de comorbidités, les femmes enceintes, les résidents d'Ehpad ou encore les individus au contact de personnes fragiles. 

Laboratoire médical ou pharmacie 

Pour se faire tester, les personnes concernées peuvent se rendre dans un laboratoire de biologie médicale ou dans la pharmacie de son choix. La liste des structures qui pratiquent ces tests est disponible sur le site santé.fr