Cyclisme : le Berrichon Julian Alaphilippe sacré "champion des champions" pour la deuxième année consécutive

En 2020, Alaphilippe a offert à la France un trophée qui la boudait depuis 23 ans.

Julian Alaphilippe à l'arrivée de Liège-Bastonne-Liège.
Julian Alaphilippe à l'arrivée de Liège-Bastonne-Liège. © MAXPPP

C'est une tradition qui date de 1946 : le journal sportif l'Equipe a de nouveau voté pour les "champions des champions". Parmi ces sportifs qui ont marqué l'année, le cycliste Julian Alaphilippe, originaire de Saint-Amand. C'est la deuxième fois consécutive qu'il décroche ce titre honorifique.

Alaphilippe a de nouveau survolé cette année mouvementée. A Imola, en septembre, il a brisé 23 ans de malédiction française en rentrant avec un titre de champion du monde de cyclisme sur route. Il a passé trois jours en jaune soleil sur le tour de France, triomphé de la Flèche Brabançonne...

Alaphilippe, pressé de gagner

Ce qui n'a pas empêché le puncheur français de se faire des frayeurs. Alaphilippe a parfois tendance à crier victoire trop vite. Lors de la course Liège-Bastonne-Liège, le berrichon avait levé les bras en signe de victoire à quelques mètres de l'arrivée, laissant le champ libre au Slovène Primož Roglič, qui l'a battu sur le fil. Une boulette qu'il avait bien failli réitérer sur la Flèche Brabançonne !

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cyclisme sport berry