• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Déjà 100 projets recensés pour les 500 ans de la Renaissance en Centre Val de Loire

Les acteurs économiques, politiques et institutionnels vont dans le même sens pour organiser ces festivités / © A. Moreau
Les acteurs économiques, politiques et institutionnels vont dans le même sens pour organiser ces festivités / © A. Moreau

Plus d’un an avant la célébration des 500 ans de la Renaissance, la région a déjà reçu près de 100 projets de spectacles ou expositions. Le programme officiel sera présenté en novembre.

Par Arnaud Moreau

Le Président de la région Centre – Val de Loire a le sourire. Entouré de tous les acteurs institutionnels, politiques et économiques des festivités, il fait le point sur l’organisation des 500 ans de la Renaissance face à la presse. François Bonneau estime que l’organisation de cet événement est bien avancé. « Avant-même que l’appel à projet soit lancé, nous avons déjà recueilli près de 100 propositions », explique-t-il. « L’impact va au-delà du Centre - Val de Loire, nous recevons des dossiers de toute la France. »
En tout, 500 projets sont attendus. La région va dégager deux millions d’euros de budget spécialement pour ces festivités.
Pour rappel, la date de 2019 a été choisie pour commémorer la mort de Léonard de Vinci, mais aussi la naissance de Catherine de Médicis ou encore la pose de la première pierre du château de Chambord.


Le slogan de cet anniversaire sera "Viva Da Vinci"


Le Président le sait, le travail de communication est essentiel. une phrase se dégage déjà, à la fois simple, efficace et internationale « Viva Da Vinci » « Mais nous avons encore tout un travail à réaliser sur la communication » reconnaît François Bonneau. L’idée est d’aller vers une convergence entre les domaines historiques culturels et scientifiques. L’animateur Stéphane Bern sera la personnalité chargée d’incarner et de promouvoir ces festivités.
 
Interview de François Bonneau, Président de la Région, au sujet des festivités
Interview de François Bonneau


La région va profiter de cette échéance pour rénover des demeures et bâtiments représentatifs de cette époque mais qui ne sont pas dans les plus connus.

Parmi les lieux moteurs de cette célébration, le château de Chambord bien sûr. Jean d’Haussonville, le directeur du domaine, ne veut cependant pas la jouer « perso » et précise d’entrée : « C’est l’anniversaire du Val de Loire, de tout un territoire. Il faut recréer l’idée de circulation propre à la Renaissance, une idée qui permettra un développement du savoir mais aussi un développement culturel, économique »
Jean d’Haussonville l’annonce : le programme des festivités de Chambord sera annoncé en avril. Le Président de la République a déjà choisi le domaine comme cadre du sommet franco-italien en 2019.
 


Plus généralement, La région, qui ne peut compter sur une identité forte, espère plus que jamais incarner cette Renaissance et rayonner un peu plus grâce à ces festivités.
 

Sur le même sujet

Sécurité et effectif policier sur Tours

Les + Lus