Depuis la cime des arbres de Chambord, on peut observer en direct des balbuzards-pêcheurs via une webcam

Le domaine de Chambord a installé une caméra sur la cime d’un des arbres les plus hauts du parc pour observer les Balbuzards-Pêcheurs pendant leur période de reproduction. Si ce n'est pas une première, le spectacle reste grandiose.

La caméra est installée en face du gigantesque conifère qui abrite le nid des rapaces, suffisamment loin pour ne pas les déranger. Un balbuzard-pêcheur est en train de scruter le ciel en direction de Chambord. La webcam offre un point de vue grandiose sur le parc de 500 hectares du domaine royal. Le château de François 1ᵉʳ, situé à quelques kilomètres de là, n’est plus qu’un point dans le paysage. Entre six et sept couples de balbuzards pêcheurs viennent s’y reproduire chaque année après un long périple entamé depuis les côtes de l’Afrique de l’Ouest.


Grâce au dispositif, les scientifiques ont pu observer l’arrivée d’une femelle, inconnue des recensements – non baguée, qui a supplanté l’une de ses congénères dans le nid. 

Accouplements, ponte, couvaison, la saison des amours des migrateurs va être scrutée au jour le jour, heure par heure, pour les plus assidus… Comme c’est déjà le cas en forêt d’Orléans où un spot d’observation similaire a été mis en place il y a plusieurs années déjà.


Menacée d’extinction au début du 20ᵉ siècle, l’espèce a fait sa réapparition dans les années 80 en forêt d’Orléans puis dans le parc forestier de Chambord au milieu des années 90. Toutes les mesures sont prises pour assurer la quiétude autour des nids pendant la reproduction, assure le Domaine qui est devenu le 2ᵉ site refuge de Balbuzards en France.

L’espèce fait l’objet d’un plan national d’actions depuis 2019.

>> La webcam de Chambord 
>> La webcam de la Forêt d'Orléans