CARTE. Des médicaments prescrits sans ordonnance en pharmacie en Centre-Val de Loire

durée de la vidéo : 00h01mn56s
En Centre-Val de Loire, une quarantaine de pharmacies peuvent depuis le 1er janvier 2024 prescrire des médicaments avec ordonnance. Les pharmaciens ont suivi une formation et cette expérimentation est soutenue par le ministère de la Santé. ©France 3 CVDL

Dans la région, une quarantaine de pharmacies peuvent depuis le 1er janvier 2024 prescrire des médicaments. Les pharmaciens ont suivi une formation. L'expérimentation est soutenue par le ministère de la Santé.

Le dispositif est expérimenté depuis deux ans en Bretagne. L'Osys (Orientation dans le Système de Soins) vient d’être étendu à la Corse, l'Occitanie et au Centre-Val de Loire.

Une quarantaine de pharmacies, pour commencer, sont désormais autorisées à délivrer certains médicaments habituellement prescrits par le médecin.

Six maladies prises en charge

Mal de gorge, angine, conjonctivite, cystite, plaies simples, piqûres de tiques, les prescriptions concernent des pathologies simples.
Une fois le diagnostic posé, le pharmacien délivre les médicaments et une ordonnance qui sera adressée au médecin traitant. Les pharmaciens candidats à l’expérimentation ont suivi une formation ad hoc encadrée par le Ministère de la Santé.

Dans les territoires sujets à la désertification médicale comme le Centre-Val de Loire, les médicaments prescrits sans ordonnance offrent une prise en charge rapide, qui ne se substitue pas à une visite chez un praticien quand c'est nécessaire. « Nous ne faisons pas concurrence aux médecins » souligne un pharmacien d’Eure-et-Loir. Dans son officine, la patientèle est ravie de trouver cette alternative à la pénurie de médecins généralistes. 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité