• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Don du sang : l'EFS lance un appel national urgent

© Leïla Zellouma
© Leïla Zellouma

Les sites de prélèvement ont enregistré une forte baisse de fréquentation des sites de prélèvement, en ce début d'année, liée entre autres aux épidémies saisonnières. L'Etablissement français du sang (l'EFS) invite les donneurs à se déplacer massivement dans les lieux de collecte. 

Par Marine Rondonnier

L'Etablissement français du sang doit réhausser ses réserves de 30 000 poches au cours du mois de mars pour couvrir les soins des malades. 

Les dons doivent être réguliers et constants car la durée de vie des produits sanguins est courte : 7 jours pour les plaquettes, 42 jours pour les globules rouges. 

Dans cette vidéo, l'EFS explique les différentes étapes du don du sang :

 

10 000 dons de sang nécessaires par jour 

Les besoins sont énormes. Chaque jour, 10 000 dons de sang sont nécessaires pour répondre aux besoins des malades. 

Avant de vous déplacer dans un site de collecte, fixe ou mobile, un test de 13 questions permet de déterminer votre aptitude au don, même si le jour J, un médecin ou un(e) infirmier(e) de l’EFS s’assurera, au cours d’un entretien confidentiel, que le don ne présente aucun risque, ni pour vous, ni pour le receveur.

L'établissement français du sang lance un appel urgent, notamment sur les réseaux sociaux :
 

Qui peut donner ?

En règle générale, le don de sang est ouvert à toute personne âgée de 18 à 70 ans, en bonne santé et pesant au moins 50 kilos. Néanmoins il existe des contre-indications qui pour la plupart sont temporaires : soin dentaire récent, voyage effectué dans certains pays, relation sexuelle à risque…

Par ailleurs, pour garantir la bonne santé du donneur, un délai de 2 à 8 semaines (selon le type de don) est à respecter entre deux dons.
 

Quelques formalités

Pour un premier don, se présenter avec une pièce d’identité : carte nationale d’identité, passeport ou titre de séjour.

Il faut disposer d’une adresse postale en France pour recevoir des informations ou des documents de la part de l’EFS.

Il est nécessaire de maîtriser la langue française pour comprendre les questions posées lors de l’entretien prédon et être en capacité d’alerter sur une infection (ou un oubli) après le don.

Il n’est pas obligatoire de disposer d’une carte de groupe sanguin ou d’un carnet de santé pour pouvoir donner son sang. Néanmoins, si vous avez déjà effectué un ou plusieurs dons et que vous possédez une carte de donneur, vous pouvez vous en munir à chaque don. 
 

Les différents types de don

  • Le don de sang total : 8 à 12 minutes
Il permet la préparation d’un concentré de globules rouges, d’un concentré de plaquettes et d’une unité de plasma. Le plasma permet aussi la préparation de bio-médicaments. Il dure 8 à 12 minutes pour un volume de moins de 500 ml.
 
  • Le don par aphérèse : 45 à 90 minutes
Le don par aphérèse permet de réaliser la séparation des composants du sang pendant le don. Le but est de recueillir un ou des composants (plasma, plaquettes, globules rouges) en quantité plus importante que celle obtenue à partir d’un don de sang total. Il est pratiqué à l’aide d’un séparateur de cellules, appareil muni de détecteurs et de systèmes de sécurité (alarmes), et d’un dispositif médical à usage unique et entièrement clos, évitant tout contact sanguin avec l’appareil.

Un anticoagulant est utilisé au cours du prélèvement qui s’effectue en plusieurs cycles et les composants non prélevés sont restitués.
La durée du don varie de 45 à 90 minutes. Le volume prélevé fixé règlementairement ne dépasse pas 750 ml pour le don de plasma et 650 ml pour le don de plaquettes.
 

Que devient votre don ?

  • utilisation thérapeuthique :
Les produits sanguins issus des dons sont indispensables pour traiter les très nombreuses personnes malades (cancers, leucémies…), victimes d’accident, ou qui vont subir une lourde intervention chirurgicale.
 
  • utilisation non-thérapeuthique notamment à usage de laboratoire, de recherche ou d’enseignement
 L’EFS fournit à certains partenaires ou à ses propres laboratoires des éléments du sang indispensables à l’enseignement, à la fabrication de réactifs pour des analyses biologiques, à des laboratoires de recherche. Lorsque tout ou partie du don ne peut être utilisé pour un patient, il peut être réorienté vers ce type d’utilisation au lieu d’être détruit.  Votre accord écrit est nécessaire, et vous pourrez poser toutes les questions lors de l’entretien


Chaque année, un million de patients a besoin d’une transfusion sanguine ou de médicaments dérivés du sang.
 

Sur le même sujet

Ce que j'aime dans le mandat de Maire...

Les + Lus