• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Escherichia coli : plus de lots de fromages “Valençay” rappelés par mesure de précaution

Fromage de Valençay / © DR
Fromage de Valençay / © DR

Le 1er mars dernier, des fromages de Valençay affiné dans le Loir-et-Cher étaient rappelés car contaminés par l'Escherichia coli. L'affineur et les services vétériniares de l'Etat ont décidé de rappeler ceux créés avant et après par mesure de précaution. Le rappel est prolongé jusqu'au 16 mars. 

Par Marine Rondonnier

Nous avons décidé, car le principe de précaution prévaut, de rappeler, en plus des lots concernés, ceux créés avant et après. Du coup, le rappel va s'étaler jusqu'au samedi 16 mars.

Frédéric Leboeuf, responsable de la société Hardy Affineur dans le Loir-et-Cher a confié à nos confrères de la Nouvelle République  que "tout le contrôle sanitaire se déroule en accord avec la Direction départementale des services vétérinaires qui, elle-même, peut décider de procéder à ce type de contrôle."

Quand la présence de l'E. Coli , bactérie pathogène pour l'homme, a été détectée dans des lots de fromages de Valençay, lors d'un auto-contrôle sanitaire de l'établissement, le protocole de rappel a été mis en place.


La société Hardy affine et commercialise près de 300 tonnes de fromage chaque année dont 20 tonnes de Valençay. Les lots contaminés étaient produits par un éleveur de l'Indre.
Les lots étaient destinés à être commercialisés à la coupe chez les fromagers ou en rayon traditionnel dans des magasins de la grande distribution. 

La procédure de rappel  

Au départ, le retrait concernait les fromages fermiers de chèvre AOP au lait cru Valençay et Petit Valençay commercialisés sous la marque Hardy Affineur à partir du 25 janvier 2019 et jusqu'au 15 février 2019. Désormais, le rappel s'étend jusqu'au 16 mars. 
"Il donc demandé aux personnes qui détiendraient ces produits de ne pas les consommer et de les rapporter au point de vente où ils ont été achetés", précise l'entreprise. Cependant, elle annonce qu'il est inutile de s'inquiéter "en l'absence de symptôme dans les dix jours après la consommation des produits concernés".

L'E. Coli : une bactérie pathogène pour l'homme

L'Escherichia coli -une bactérie fécale- peut entraîner, dans la semaine qui suit la consommation, des gastroentérites éventuellement hémorragiques, des douleurs abdominales et des vomissements, accompagnés ou non de fièvre, et pouvant être suivis de complications rénales sévères chez les enfants. Si vous constatez ses symptômes, il est conseillé de consulter de toute urgence un médecin en précisant la consommation du produit et la nature de la bactérie.

Un numéro de téléphone a été mis à la disposition des consommateurs au 06.71.01.33.75.

Après toute une série d'analyses, l'éleveur de l'Indre qui a produit le lots de fromages contaminés a pu reprendre son activité. 

Sur le même sujet

L'accordéoniste de Pierre Perret vous joue une chanson

Les + Lus