Escroqueries, rachats sauvages : comment le Centre-Val de Loire s'assure que les masques commandés arrivent à bon port

Le président de la région Sud a dénoncé auprès de RT France des pratiques peu scrupuleuses de rachats sauvages de masques commandés par la France. François Bonneau, président du Centre-Val de Loire, veut rassurer
Un atelier de fabrication de masques, en Autriche - Photo d'illustration
Un atelier de fabrication de masques, en Autriche - Photo d'illustration © BARBARA GINDL / AFP
"Une commande française a été achetée par les Américains cash, et l’avion qui devait venir en France [depuis la Chine] est parti directement aux Etats-Unis". Ces propos sont ceux de Renaud Muselier, président de la région Sud, interviewé le 1er avril par RT France (anciennement connue sous le nom de Russia Today). De quoi parle-t-il ? D'un produit de première nécessité en ces temps de crise : les masques de protection.

De quoi inquiéter la région Centre-Val de Loire qui annonçait, le 25 mars, un achat groupé avec les collectivités pour 2 millions de ces masques, et envisageait déjà d'autres achats.


Les escrocs sont partout


Contacté par France 3, le président de la région Centre-Val de Loire, François Bonneau, confirme avoir été informé de l'existence de telles pratiques.

"En effet, des margoulins, des escrocs, essaient de se saisir de la situation pour développer leurs pratiques frauduleuses. Il faut dire que la Chine produit plus de 80% des masques pour le monde entier, et la majorité de l'approvisionnement vient de là-bas. Il faut donc être particulièrement vigilant" reconnaît le président.

Le scénario de rachat sauvage par les Etats-Unis évoqué précisément par le président de la région Sud, digne d'une série dystopique, ne surprend pas outre-mesure François Bonneau. "C'est vrai qu'un pays dans lequel, au plus haut niveau, on a dit "C'est sans importance, bientôt on sera dans les rues à fêter Pâques" puis le lendemain "attention, il y aura des milliers de morts" est un pays où la gouvernance est si imprévisible que cela occasionne certainement des à-coups sur les marchés qui sont d'une grande violence". Mais pas question de stigmatiser le pays de Donald Trump en particulier. Les escrocs, en ces temps troublés, viennent de partout.
 

Le Centre-Val de Loire assure sa commande


Pour garder la main sur sa commande, le Centre-Val de Loire a misé sur la traçabilité. "J'ai mobilisé des professionnels de l'achat dans la région, leur expertise sur le grand nombre d'offres qui nous étaient proposées. Une expertise sur la qualité des produits, la nature de l'entreprise de fabrication, l'identité du distributeur, la logistique la plus sécurisée..." énumère François Bonneau.

La commande du Centre-Val de Loire est donc en sécurité, et en cours de chargement à l'aéroport de Zhengzhou, selon les informations de l'élu. Elle devrait arriver en début de semaine prochaine, et être remis "sans délai" aux collectivités.

"Le sujet de l'approvisionnement en masques est encore devant nous" estime cependant François Bonneau, qui appelle les régions à se montrer le plus vigilantes possible, et à récolter autant d'information qu'elles le peuvent sur leurs commandes.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société region centre-val de loire covid-19 gare aux arnaques consommation économie