AirBnB ouvre son premier club d'hôtes ruraux en Eure-et-Loir

Chartres, Eure et Loir. / © DR
Chartres, Eure et Loir. / © DR

L'Eure-et-Loir s'allie avec Airbnb pour développer le tourisme rural. C'est en substance ce que signifie ce "partenariat public/privé". 

Par Fabienne Marcel

Pour Claude Térouinard, le président du conseil départemental d'Eure-et-Loir et de réservation touristiques (ADRT), "en étant le premier territoire français à signer un partenariat avec Airbnb, nous faisons le pari d'inscrire notre département dans l'ère du 'nouveau tourisme', plus proche de la demande des voyageurs, et tourné vers le court séjour. Airbnb est devenu de ce fait un partenaire incontournable".
Claude Térouinard se dit "convaincu du potentiel que représentent des plateformes numériques pour l'augmentation de la fréquentation des hébergements, avec l'arrivée d'une clientèle assurément plus jeune, mais aussi pour l'accroissement de la notoriété du territoire".

Pour Airbnb, il s'agit d'une première. Alors que les relations sont souvent tendues entre les communes, notamment les grandes villes, l'accord de partenariat s'inscrit toutefois dans une démarche plus générale visant à instaurer de bonnes relations avec les collectivités.


Maison de campagne / © Pixabay
Maison de campagne / © Pixabay

Un club d'hôtes pour s'entraider


Le club d'hôtes rural a été lancé par Airbnb en Eure-et-Loir début avril. Le concept existe déjà dans les grandes villes mais pour la province c'est une première.
Ils sont une quarantaine d'hébergeurs à faire partie de ce club qui permet de s'entraider.

Sur son portable, Murielle vérifie ses messages. Depuis 10 jours les hébergeurs AirBnB d'Eure-et-Loir font partie d'un même groupe de discussion. Ce nouveau club d'hôtes leur permet de se connaître. Marielle Therouinard Hôtesse Airbnb membre du club hôte gérante de 3 gîtes : 

Ça change qu'on n'est pas tout seul. On parle avec des gens qui font le même métier que nous, pas avec des professionnels du tourisme. Ça va des toilettes cassés, un vol d'objet. Quel recours avons-nous en tant qu'hôte AiBnB, etc. 

L'avantage selon les hôtes AirBnB c'est de faire rester les touristes dans le département, et développer le tourisme dans leurs villages.


Les hôteliers vigilants

Les hôteliers se battent contre la concurrence déloyale car ils sont contraints de respecter une lourde réglementation.  

On ne se bat pas contre airbnb parce que aujourd'hui l'uberisation de la société fait que les choses ont changé le monde bouge. Par contre, ce pourquoi la profession se bat, c'est faire respecter la réglementation. La mise en place d'un numéro d'agrément est obligatoire si vous possédez un meublé de tourisme. 

explique Gil Eleaume, Maître restaurateur à l'Ecume de Chartres et Vice president de l'UMi (Union des métiers de l'industrie hôtelière d'Eure-et-Loir). 



Reportage en Eure et Loir : Nathalie Heraud, Didier Lepape, Bernard Jérémie.

 

Sur le même sujet

Les + Lus