Chartres : le nouvel hymne du club de football met Jean-Pierre Papin à l’honneur

Entraîneur du C'Chartres Football (N2), Jean-Pierre Papin a donné son nom au nouvel hymne du club d’Eure-et-Loir, interprété par un rappeur chartrain, Semoo Parazit.
Jean-Pierre Papin, lors d'une séance d'entraînement du C'Chartres Football (N2).
Jean-Pierre Papin, lors d'une séance d'entraînement du C'Chartres Football (N2). © Quentin REIX/PHOTOPQR/ECHO REPUBLICAIN/MAXPPP

"Zéro pépin, j'suis Chartrain, zéro pépin, comme Papin !" C’est l’une des phrases du refrain du nouvel hymne du C’Chartres Football, actuellement en National 2 et entraîné depuis l’été 2020 par le célèbre Ballon d’Or Jean-Pierre Papin, ou JPP. 

Papin, c’est d’ailleurs tout simplement le titre de la chanson dont le clip a été mis en ligne sur YouTube fin juin et qui totalise un mois après près de 14.000 vues. 

Dans la vidéo, visible ci-dessous, on peut d’ailleurs voir JPP rire et faire quelques passes avec l’interprète de l’hymne, un rappeur chartrain dont le nom de scène est Semoo Parazit.

Lui qui se présente comme un petit artiste local de Chartres ne s’attendait pas du tout à cet intérêt des médias locaux mais aussi nationaux, avec le quotidien sportif L’Equipe : “Je suis agréablement surpris !

"Ce n'était pas censé être un hymne"

C’est d’ailleurs lui qui est à l’origine du projet. Ce fan de foot, originaire du quartier de Beaulieu à Chartres et supporter du club de la ville regardait un jour un reportage sur JPP et le C’Chartres Football.  “Le fait de voir un ami, Pape Barry, le gardien de but, passer à la télé et côtoyer Jean-Pierre Papin” lui a donné l’idée de faire “un son qui encense” le Ballon d’Or 1991. “Pour moi c’est un grand monsieur, un monument !” 

Je voulais le donner à un copain du vestiaire pour faire écouter ça à ses collègues. Mais ce n’était pas censé être un hymne”, raconte-t-il. Pape Barry en a en fait parlé aux instances dirigeantes du club, qui ont alors demandé si Semoo était capable de faire un hymne.

"Capable ? Oui peut-être, Je n’en ai jamais fait !" s’esclaffe-t-il alors. Il accepte de relever le défi et met six semaines pour écrire, retoucher, mixer avant de faire écouter à la direction du club, qui a validé la chanson.

"Comme un gosse"

Restait alors à faire le clip, un moment “incroyable” pour Semoo. “J’ai vu Papin sur les terrains faire des papinades, des retournés acrobatiques je l’ai vu lever un pays entier… Et de le voir auprès de nous, proche, à Chartres dans un lieu que j’ai fréquenté tout petit, franchement je n’y croyais pas !” 

Je me suis offert le Ballon d’Or 1991 !”, aime à dire le rappeur qui avoue avoir été "comme un gosse auprès de Jean-Pierre Papin." Au moment du tournage du clip, "on me voit sourire comme un bébé, on voit toutes mes dents !", s'amuse-t-il.

Il décrit l’entraîneur chartrain comme “cool, sain d’esprit, c’est un grand blagueur. Il respecte tout le monde, il ne prend personne de haut.” Si JPP est bien sûr la tête d’affiche, les joueurs, joueuses et jeunes licenciés participent aussi au clip, pour donner une image très collective du club qui incite d'ailleurs déjà tous ses supporters à chanter l'hymne.

La musique sera diffusée à chaque match lors de l'entrée des joueurs pour cette saison 2021-2022. Pour la reprise du championnat de N2 le samedi 7 août, Semoo devrait d'ailleurs animer le public.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport musique culture