Chartres : la police lance un appel à témoins après un accident mortel

Publié le Mis à jour le
Écrit par Julie Postollec
© France Televisions

Une femme de 71 ans est décédée après avoir été percutée par une voiture à Chartres (Eure-et-Loir) le dimanche 26 avril. Le conducteur a été conduit à l'hôpital en état de choc. La police lance un appel à témoins pour comprendre ce qu'il s'est exactement passé.

Dimanche 26 avril, peu avant 8 heures, une dame de 71 ans qui promène son chien traverse la voie du Gord à Chartres, qui permet d'accéder au centre commercial des Trois­-Ponts.

Elle est alors percutée par une voiture, et son animal écrasé.
La police puis les pompiers arrivent sur les lieux et procédent à un massage cardiaque. Mais la femme décède rapidement, ainsi que son chien.

Le conducteur, qui est resté sur place, est en état de choc et conduit à l'hôpital. Il en est ressorti depuis. Il s'agit d'un Parisien de 71 ans né en Eure-et-Loir. Il aurait décidé de venir passer le confinement dans sa résidence secondaire dans le département.

Aucun trace d'alcool ni de produits stupéfiants n'a été détecté dans son sang.

Des zones d'ombre

Une enquête judiciaire a été ouverte et confiée à la brigade des accidents et des délits routiers (BADR) du commissariat de Chartres.

Face aux zones d'ombre, la police a décidé de lancer un appel à témoins pour savoir ce qui est passé au moment du choc et dans les minutes qui ont suivi, avant l'arrivée des forces de l'ordre et des pompiers (voir encadré).
 
Les numéros à joindre
Si vous avez été témoin de cet accident, vous pouvez contacter les services suivants :
  • la brigade des accidents, au 02.37.24.75.71 (du lundi au vendredi, de 13 heures à 18 heures)
  • le centre d'information et de commandement, au 02.37.24.75.07 ( 24h/24h et 7j/7)

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.