Cet article date de plus de 5 ans

Affaire Dieudonné : le délibéré reporté au 11 octobre [MAJ]

Deux ans après avoir été accusé par un huissier de l'avoir menacé avec un flash-ball, le tribunal correctionnel de Chartres (Eure-et-Loir) devait rendre son délibéré mardi. Il est finalement reporté au 11 octobre. L'avocat de Dieudonné a estimé qu'il manquait des pièces au dossier 
Dieudonné jugé ce mardi devant le tribunal correctionnel de Chartres (Eure-et-Loir)
Dieudonné jugé ce mardi devant le tribunal correctionnel de Chartres (Eure-et-Loir) © PHOTOPQR/LE PARISIEN/LEJEUNE/MAXPPP

Dieudonné et la justice...

Condamné pour propos antisémites, apologie du terrorisme, mis en examen pour fraude fiscale et abus de biens sociaux, blanchiment d'argent, interdiction de spectacles... Depuis des années, les déboires de Dieudonné avec la justice se multiplient. A croire qu'ils participent à alimenter son fond de commerce... S'ajoute désormais à la liste, l'affaire du flash-ball, jugée ce mardi devant le tribunal de Chartres.

Menaces et tir de flash-ball sur un huissier de justice

L'histoire remonte à janvier 2014. Ce soir-là, un huissier se présente au domicile de "l'humoriste" à Mesnil-Simon en Eure-et-Loir, pour lui remettre un commandement de payer les amendes pour lesquelles il a été condamné. L'auxiliaire de justice, mal reçu et menacé avec un flash-ball, porte ensuite plainte. Quelques jours plus tard, Dieudonné est placé en garde à vue à la gendarmerie de Dreux. Il y passe la journée. Le 22 mars dernier, il est à nouveau placé en garde à vue et écouté pour la même affaire.

• Ce mardi, le tribunal correctionnel de Chartres devait rendre son délibéré. Il est finalement reporté au 11 octobre. L'avocat de Dieudonné a estimé qu'il manquait des pièces au dossier.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société dieudonné