Eure-et-Loir : arbalète, armes de poing... un arsenal de guerre et des stupéfiants retrouvés chez un homme de 28 ans

Les gendarmes de Nogent-le-Roi ont retrouvé un arsenal d'armes à feu au domicile d'un Eurélien de 28 ans. Le jeune homme était également en possession de cannabis. 

L'homme arrêté s'est dit "passionné par les armes".
L'homme arrêté s'est dit "passionné par les armes". © Crédit image : compagnie de gendarmerie de Dreux

Leur enquête pour détention illégale d'armes et de stupéfiants s'est conclue lundi à Coulombss en Eure et Loir. Les gendarmes de Nogent-le-Roi ont mené une opération judiciaire au domicile d'un habitant de cette petite ville située entre Dreux et Chartres.  

L'homme, âgé de 28 ans, a été interpellé et placé en garde à vue. En perquisitionnant son domicile, les gendarmes ont découvert un arsenal d'armes d'épaule et de poing de différentes natures calibres et catégories (A, B et C) ainsi que des munitions. Les forces de l'ordre ont retrouvé : 3 armes d'épaule dont un fusil à pompe, 9 armes de poings (pistolets et revolvers, dont un de calibre 9mm et deux de 6.35mm, à grenaille, des pistolets d'alarmes à blanc), 1 arbalète, 1 fusil harpon, 4 armes blanches, 3 chambres de culture et tout le matériel nécessaire pour faire pousser du cannabis et 4 pieds de cannabis à maturité. 

 

"C'est une passion" s'est défendu l'habitant de Coulombs

L'homme a justifié la détention des armes par sa "passion" et la culture du cannabis pour sa "consommation personnelle". Peu sensible à ces arguements, les gendarmes ont saisi l'ensemble des armes et des stupéfiants sur décision du Parquet. Le passionné lui comparaitra prochainement devant le tribunal correctionnel de Chartres.
 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers