Eure-et-Loir : "La Chartraine 2020" sera 100 % virtuelle et vise les 50 000 euros pour la Ligue contre le cancer

Les dossards de la deuxième édition de la Chartraine seront mis en vente à partir du 18 juin. Particularité de la course-marche solidaire de Chartres, cette année : elle sera 100 % virtuelle, épidémie oblige. Ce n'est pas une première puisque l'an dernier, 500 dossards virtuels avaient été vendus. 
L'édition 2019 de la Chartraine, avait attiré 999 participants à Chartres et 500 coureurs et marcheurs virtuels dans le monde.
L'édition 2019 de la Chartraine, avait attiré 999 participants à Chartres et 500 coureurs et marcheurs virtuels dans le monde. © Joselito Levoye/DR

L'an dernier nous avons réussi à collecter 9 999 euros pour la Ligue contre le cancer d'Eure-et-Loir, ce qui était au-delà de nos espérances. Cette année nous visons les 50 000 euros. C'est une barre haute mais pas infranchissable. 

Joselito Levoye est serein. Même si la course est uniquement virtuelle cette année, il est persuadé que ça va marcher. Il faut dire que déjà en 2019 en plus des 999 coureurs et marcheurs à Chartres, 500 personnes dans le monde avaient acheté des dossards virtuels.

C'est notre légitimité. Nous avons été les premiers à faire ça. Et maintenant il y a des courses virtuelles toutes les semaines et ça cartonne. 

 

La Chartraine 2020 : mode d'emploi 

Après avoir acheté leurs dossards sur le site de "La Chartraine" à partir du 18 juin 2020, les participants devront effectuer 10 kilomètres de marche ou 5 kilomètres de course entre le 1er et le 31 octobre 2020 en France et dans le monde entier. "Ensuite, le participant nous envoie son justificatif GPS de run par mail et il recevra sa médaille dans la foulée. Mais surtout il sera fier de ce qu'il a réalisé pour les malades euréliens", annonce Joselito Levoye.  
 
Médaille de La Chartraine 2020
Médaille de La Chartraine 2020 © Joselito Levoye/ DR


Deux types de dossard seront mis en vente : un dossard nu à 10 euros et un dossard "Flammy" du nom de la mascotte à 15 euros (5 euros seront prélevés pour le financement de l'organisation).
 
Une membre de la Team "Flammes en rose" et la mascotte Flammy
Une membre de la Team "Flammes en rose" et la mascotte Flammy © Joselito Levoye/ DR
 

9 999 euros pour la ligue contre le cancer d'Eure-et-Loir en 2019 

En 2019, 999 personnes avaient participé à Chartres et 500 dans le monde avec des dossards virtuels. Ce qui a permis de collecter 9 999 euros pour la Ligue contre le cancer d'Eure-et-Loir

"La Ligue contre le cancer utilise cet argent pour aider financièrement les malades, leur offrir des cours de sophrologie, des soins esthétiques, des séances de yoga mais aussi pour la recherche et les campagnes de prévention et de dépistage", explique Joselito Levoye.
 


La petite histoire de la naissance de "la Chartraine"

Joselito Levoye est un optimiste. Guéri d'un premier cancer en 2013 puis d'un second en 2017, il a créé sa team "Les flammes en rose" pour se lancer dans les semi-marathon et les courses solidaires.

"Je voulais prouver que c'était possible de courir. C'est mon exutoire et mon scanner quotidien. Si je n'ai mal nulle part après 15 kilomètres de course, c'est que tout va bien.
 
Joselito Levoye, créateur de la Chartraine
Joselito Levoye, créateur de la Chartraine © Marc Franz/ DR

Et puis il s'est rendu compte qu' il n'y avait pas de course contre le cancer à Chartres pour Octobre rose : le mois de mobilisation pour la lutte contre le cancer. Seules existaient Les foulées roses en juin. 

Après avoir obtenu l'autoristation d'illuminer en rose de la cathédrale de Chartres en 2018, il a créé "La Chartraine" avec sa team, qui compte 60 membres aujourd'hui. "On voulait notre course comme la Versaillaise ou l'Orléannaise. Alors la Chartraine c'était évident. Le sport est un excellent médicament et la course à pied en particulier." 

 

La cathédrale de Chartres illuminée en rose en octobre 2018
La cathédrale de Chartres illuminée en rose en octobre 2018 © Joselito Levoye/ DR

 

Le nom du parrain de l'édition 2020 sera dévoilé la semaine prochaine


Pour la réussite de cette édition 2020, 100 % virtuelle, ce Chartrain d'origine italienne compte sur les 3 500 abonnés de sa page Facebook, sur son réseau, et sur les les autres associations que la Team des "Flammes en rose" soutient :

"Ce n'est pas parce que j'ai eu un cancer que notre team se mobilise uniquement pour les malades victimes de cette maladie. Nous montons aussi des opérations pour soutenir les malades qui souffrent de mucoviscidose et de sclérose en plaques. Du coup, ces associations nous aident aussi. Quand on est bienveillant avec les autres, il y a toujours un retour."


La botte secrète de ce professionnel de la publicité et du marketing, c'est le parrain de l'édition 2020 : "Il est italien, c'est un sportif de renommée mondiale, le Zinedine Zidane du trail..."

Joselito Levoye n'en dira pas plus. Il annoncera l'identité de ce parrain mystère ce lundi 25 mai à 18h. 
 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cancer santé société sport solidarité vie associative