Cet article date de plus de 3 ans

Eure-et-Loir : secourus pendant les inondations, ils emportent le matériel de la Croix Rouge

C'est un tweet rageur de la Préfecture d'Eure-et-Loir qui a rendu public cet incident. Sophie Brocas, la Préfète, fustige l'incivilité de ceux à qui la Croix- Rouge a apporté asssistance et secours. Et qui n'ont fait preuve d'aucune reconnaissance, tout au contraire.
Les faits se sont déroulés du 11 au 15 Juin derniers. Il pleut à verse dans la petite commune de la Chaussée d'Ivry. Progressivement, les campeurs sont cernés par les eaux. La Croix-Rouge est alertée et met en place une procédure d'alerte pour venir au secours des naufragés.
Une quinzaine de lits de camp pliables sont mis à disposition dans la salle des fêtes de la commune, ainsi que des duvets.
Une collation est également offerte aux campeurs dans la tourmente.Tout est bien qui finit bien ? Pas du tout.

Manque de civisme

Au moment ou il faut le matériel de secours et mettre de l'ordre dans la salle des fêtes, c'est la consternation.
Les bénévoles de la Croix-Rouge découvrent avec stupéfaction qu'il manque 7 lits et 10 duvets. C'est le branle bas de combat. Ou sont-ils passés? Qui les a emportés? Le préjudice s'élève à plus de 1000 euros. Une plainte contre X va être déposée à la Gendarmerie de Chartres. La Croix-Rouge de la Chaussée d'Ivry en attend beaucoup. Confondre les campeurs indélicats. Et que justice soit rendue.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers société justice