Feuilleton : l'EREA de Chartres-Mainvilliers, l'école adaptée aux élèves en situation d'échec scolaire

Il y en a 80 en France et 3 en Centre-Val de Loire. Ce sont les Etablissements Régionaux d’Enseignement Adapté, qui tentent de redonner le goût d'apprendre et d'obtenir un diplôme à des adolescents ayant connu de nombreuses déconvenues à l'école. Découverte de l'EREA  de Chartres-Mainvilliers.

© FTV/C.Krief
En Centre-Val de Loire, 3 EREA occupent le terrain de l'aide aux élèves inadaptés au système scolaire standard.

À Amilly (Loiret), Châteauroux (Indre) et Mainvilliers (Eure-et-Loir), ces écoles, à la fois collège et lycée, disposent d'enseignants spécialisés et d'un encadrement plus important en nombre.
Les professeurs viennent de l'Education Nationale, le budget du Conseil Régional et tous concourrent à trouver une solution de formation et un avenir professionnel à des adolescents auparavant en échec scolaire.
Plongée, en 4 épisodes, dans la vie de l'EREA de Chartres-Mainvilliers.
 

Épisode 1, des adolescents en difficulté

Quand ils arrivent à l'EREA de Mainvilliers, soit au cours de leur scolarité de collégien ou à l'issue de la 3ème, la plupart des 120 élèves de cet établissement ont besoin de repères.
L'EREA est donc un lieu où les règles sont strictes, mais appliquées avec bienveillance.
 

Épisode 2, une pédagogie de projets

Pour accrocher l'intérêt des élèves de l'EREA il faut s'adapter à chacun d'entre-eux.
Les enseignants, les éducateurs et l'ensemble du personnel cherchent en permanence les solutions permettant de transmettre des savoirs à ces élèves à l'attention volatile.
 

Épisode 3, apprentissage adapté

Pour sortir de la spirale de l'échec, l'EREA forme ses élèves aux métiers du bâtiment (métallerie, menuiserie, peinture, maçonnerie) à la fois dans l'établissement et en entreprise. La différence avec un lycée professionnel réside dans les méthodes de transmission des savoirs-faire et le temps alloué à la formation.
  

Épisode 4, la formation de l'individu

En sus d'une formation à un métier et de l'obtention d'un tout premier diplôme, le Certificat d'Aptitude Professionnelle, l'EREA aide ses élèves à grandir. Pour passer d'adolescent en détresse à futur adulte équilibré, l'école utilise tous les leviers, notamment celui de la Culture. 
  

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région centre val-de-loire politique éducation société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter