Le site du groupe pharmaceutique Novo Nordisk de Chartres va produire l’insuline humaine pour le monde entier hors US

L’entreprise danoise spécialisée dans les produits pharmaceutiques contre le diabète a annoncé ce lundi 28 juin qu’elle va investir 50 millions € pour la période 2021-2022 sur son site de Chartres. Ce dernier produira ainsi l’insuline humaine pour le monde entier hors États-Unis.
Une ligne de production au sein du site Novo Nordisk de Chartres.
Une ligne de production au sein du site Novo Nordisk de Chartres. © Jeremie Fulleringer / PHOTOPQR/LAMONTAGNE / MaxPPP

L’entreprise pharmaceutique danoise Novo Nordisk investit en moyenne 20 millions € chaque année dans son site de production de Chartres, où elle est implantée depuis 20 ans. Cette fois, la direction a annoncé, lors du sommet Choose France ce lundi 28 janvier, 50 millions € non pas sur un an mais sur la période 2021-2022.

Cet effort financier non négligeable s’inscrit dans le cadre de la réorganisation du groupe. En clair : il n’y aura pas d’emploi créé, mais Chartres va récupérer une partie de l’activité d’un autre site de production basé au Danemark. A compter de juillet 2022, l’usine d’Eure-et-Loir produira et conditionnera de l’insuline humaine pour les patients atteints du diabète de type-1 dans le monde entier hors Etats-Unis.

Nous pourrons fournir jusqu’à 100 millions de flacons par an au lieu de 70 millions actuellement. Cela aura un effet positif sur nos exportations,

explique Etienne Tichit, directeur général de Novo Nordisk France dans un communiqué.

Mais il ne s’agit pas de déshabiller Pierre pour habiller Paul, assure la communication du groupe pharmaceutique, car le site danois regroupera des lignes de production d’autres médicaments.

1er employeur d'Eure-et-Loir

Les 50 millions € sont aussi destinés à financer l’installation d’une activité nouvelle à partir de 2023 : l’assemblage et le conditionnement de stylos injecteurs d’Ozempic®, un médicament utilisé pour combattre le diabète de type-2. “Cette diversification de nos activités démontre la vitalité et l’agilité de notre site français”, se réjouit Lone Charlotte Larsen, la responsable de Novo Nordisk de Chartres. Avec environ 1.200 salariés, l’entreprise pharmaceutique est le premier employeur privé d’Eure-et-Loir, et produit de l’insuline pour 8 millions de patients dans le monde.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie santé société