Mort d'un bébé de deux ans en Eure-et-Loir : le père en garde à vue

Publié le
Écrit par Bertrand Mallen (avec AFP)
Photo d'illustration
Photo d'illustration © REMY PERRIN / MAXPPP

Un bébé de deux ans est mort ce dimanche 28 novembre en Eure-et-Loir. Le père a été placé en garde à vue et la mère a été entendue en tant que témoin, mais une cause accidentelle n'est pas exclue.

Un bébé de deux ans est mort à Maintenon en Eure-et-Loir et le père a été placé ce dimanche 28 novembre en garde à vue pour homicide volontaire, a appris l'AFP auprès du parquet de Chartres, qui n'exclut toutefois pas une cause accidentelle.

Un choc possible avec un véhicule

Vers 8h, "un couple de parents s'est présenté auprès de la caserne de pompiers de Maintenon, près de Chartres, avec leur petit garçon de deux ans en arrêt cardio-respiratoire" et qui décèdera peu après, a indiqué à l'AFP Rémi Coutin, procureur de la République de Chartres. "Au vu des premiers éléments, il a été décidé de placer le père en garde à vue du chef d'homicide volontaire par ascendance sur mineur de quinze ans", a ajouté le procureur. La mère a quant à elle été entendue en qualité de témoin.

Le parquet n'exclut toutefois pas dans l'immédiat qu'il s'agisse d'un homicide involontaire, étant donné la possibilité que le bébé ait été "heurté et écrasé par un véhicule appartenant peut-être à ses parents", selon la même source. Le père a été placé en garde à vue avec un taux d'alcoolémie important, a précisé le procureur.

Une autopsie doit avoir lieu lundi matin à l'institut médicolégal de Garches, dans les Hauts-de-Seine. Pour l'enquête, le parquet de Chartres a cosaisi la Brigade de recherches (BR) de Lucé et la communauté de brigades de Maintenon.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.